- PUBLICITÉ -
La zone de confort pourrait s’avérer leur pire ennemie

(Photo Michel Chartrand) - Les Patriotes de Saint-Eustache pourront compter cette année sur les services à temps plein du lanceur, Jonathan Lavoie. L’entraîneur-chef, François Cardinal, s’est réjoui en apprenant la nouvelle.

La zone de confort pourrait s’avérer leur pire ennemie

Pour les Patriotes

À prime d’abord, l’édition 2009 des Patriotes de Saint-Eustache semble la plus aguerrie depuis les débuts de cette organisation. L’entraîneur-chef, François Cardinal, dispose de pas moins de six artilleurs de qualité. Il peut se considérer très chanceux, car souvent, les gérants dans le junior AA, sont déjà satisfaits quand ils partent avec trois valeurs sûres, au monticule. Quand on sait l’importance des lanceurs dans le déroulement d’une partie au baseball, les Patriotes sont donc bien positionnés.

En plus, ils comptent sur plusieurs vétérans dans l’alignement, capables de s’imposer autant en attaque qu’en défensive. S’ils se sont rendus jusqu’en demi-finales l’an dernier, on peut donc présumer que les porte-couleurs eustachois, avec une autre saison derrière eux, logiquement, font partie des plus sérieux aspirants aux grands honneurs.

Cependant, François Cardinal, qui a déjà vu neiger avant aujourd’hui, a une certaine crainte en vue des prochains mois. «Dès notre premier match présaison, les gars ont entendu de nos adversaires qu’on les voyait comme grands favoris. Je ne sais, si c’est une coïncidence, mais j’ai trouvé que les gars manquaient d’entrain lors de la partie. Je n’ai donc pas tardé à les informer que ce n’est pas sur papier que se gagnent les matchs, mais bien sur le terrain.»

Cependant, ce qui encourage Cardinal, c’est qu’il peut compter sur un noyau de vétérans qui prêchent habituellement par le bon exemple. Les Nicolas Grenier, Anthony Mignacca et Guillaume Cardinal s’avèrent parmi les vétérans qui, selon lui, peuvent s’organiser pour que les joueurs poussent tous dans la même direction. Il y a aussi des leaders silencieux tels que Jean-Sébastien Paquin, pour insuffler une énergie positive auprès de ses coéquipiers.

Des petits casse-têtes

En raison de suspensions survenues à la fin de 2008, les artilleurs Carl Pilon et Bruno-Pierre Marcil ne pourront débuter les premières rencontres du calendrier régulier. Avec trois duels prévus en cinq soirs, François Cardinal doit donc composer avec un personnel de lanceurs restreint. Du nombre, il doit aussi faire attention de ménager Sébastien Danis, ce dernier, qui n’a pas encore retrouvé son endurance d’antan, après avoir été inactif l’année dernière. Bref, quelques casse-têtes apparaissent pour le mentor du club eustachois.

Au chapitre des bonnes nouvelles maintenant, soulignons qu’après avoir évolué avec les Bisons dans le junior élite en 2008, Jonathan Lavoie a décidé de porter l’uniforme des Patriotes sur une base régulière lors de la prochaine saison. Cardinal s’attend par ailleurs à miser prochainement sur les services de la recrue Jonathan Bernard, qui pourrait lui aussi donner des manches de qualité sur la butte. En plus, il peut s’affirmer comme frappeur gaucher et voltigeur.

D’autre part, pour les gens qui seraient curieux de voir à l’œuvre les Patriotes, notons qu’ils sont censés disputer leur premier match du calendrier régulier ce soir, en recevant au parc Clair Matin, la visite du ProGym de Sherbrooke. Puis, toujours à domicile, ce lundi, les Eustachois se frotteront aux Voltigeurs de Sainte-Thérèse. Les deux équipes se retrouveront deux jours plus tard, cette fois-là, en sol térésien.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top