- PUBLICITÉ -
La soirée de boxe attire 300 personnes à Pointe-Calumet

(Photo Sébastien Rivest) - Michael Rocheleau, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a vaincu son adversaire, Cédrick Gingras, de Repentigny, ce qui s’est avéré le meilleur combat de la carte de boxe de la soirée.

La soirée de boxe attire 300 personnes à Pointe-Calumet

Club de boxe des Basses-Laurentides

La huitième édition du Gala de boxe olympique du Club de boxe des Basses-Laurentides a permis de remplir à pleine capacité le Centre sportif et culturel Albert-Cousineau de Pointe-Calumet alors que plus de 300 personnes ont assisté au programme présenté le samedi 22 novembre dernier.

La carte de boxe de la soirée devait nous présenter 11 combats et deux rencontres d’exhibition. Toutefois, Rachel Lee-Gauthier, de Pointe-Calumet, et Karl Major, de Saint-Joseph-du-Lac, n’ont pu combattre en raison de désistements de dernière minute. Karl Major était le plus malheureux, car il avait vendu 29 billets.

Les spectateurs ont cependant eu droit à un excellent spectacle tout au long de la soirée. Les pugilistes du Club de boxe des Basses-Laurentides, dirigés par Yves Joannisse, étaient Michael Rocheleau, Maxime Provencal, Serge Jr Dubois, David Doucet, Cynthia Foucault, Jonathan Verret, Guy Dubé, Jean-Michel Bolivar, Ismael Morin, Tommy Poirier et Mathieu Marcouiller.

Pour ce qui est des adversaires, ces boxeurs provenaient de différents clubs des régions et des municipalités environnantes de Montréal, notamment le club Champion de Montréal, le Club des Frères Grant de Dollard-des-Ormeaux, du club Ring 35 de Repentigny, du club Unité Divine de Saint-Jean-sur-Richelieu et du club Pro-Am de Plessisville.

Dès le premier combat de la soirée, le Marthelacquois Michael Rocheleau en a mis plein la vue aux spectateurs en défaisant, par arrêt de l’arbitre, son opposant, Cédrick Gingras, de Repentigny, dans la catégorie junior 132-141 livres. C’est d’ailleurs cette confrontation qui a été jugée le meilleur combat de la soirée.

Dans la catégorie junior 178-201 livres, le jeune Eustachois Maxime Provencal a perdu une décision par arrêt de l’arbitre devant Jean Landry, de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les pugilistes du Club des Basses-Laurentides ont ensuite gagné trois combats consécutifs. Serge Jr Dubois, de Saint-Eustache, a remporté ses trois rounds contre Philippe Joannisse dans la catégorie senior 152-165 livres. Chez les juniors 132-141 livres, l’Eustachois David Doucet a vaincu Andres Boblier, de Montréal, par décision partagée, tandis que Cynthia Foucault, d’Oka, est sortie gagnante de son combat senior 132-138 livres contre Stéphanie Pelland, de Repentigny.

En fin de soirée, les trois boxeurs les plus expérimentés du Club des Basses-Laurentides ont malheureusement subi la défaite. Le Mirabellois Jonathan Verret, chez les seniors 132-138 livres, a perdu ses trois rounds contre le Repentignois Yannick Dumais. Guy Dubé, d’Oka, a été confronté au même sort devant un autre boxeur de Repentigny, soit Dany Bussière, dans la catégorie senior 165-178 livres. Finalement, au sein de cette même dernière catégorie, Jean-Michel Bolivar a baissé pavillon devant Francis Laferrière, du Club des Frères Grant.

Pour ce qui est des combats d’exhibition, Ismael Morin, de Saint-Eustache, a défendu sa cause devant Christopher St-Juste, de Repentigny, dans la catégorie junior 125-132 livres, alors que deux pugilistes du club local en ont fait autant dans la catégorie senior 165-178 livres, nommément Tommy Poirier et Mathieu Marcouiller.

Jonathan Joannisse s’est vu remettre une plaque de remerciement pour 11 années de dévouement comme instructeur-chef du Club de boxe des Basses-Laurentides. Jean-Michel Bolivar prendra la relève.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top