- PUBLICITÉ -
La fanfare entraîne le cinquième gain des Centurions juvéniles

(Photo Michel Chartrand) - Le grand receveur de passes des Centurions juvéniles, Sébastien Lucier-Tremblay, a capté ce ballon et couru sur plus de 60 verges pour marquer un touché lors de la dernière victoire des siens.

La fanfare entraîne le cinquième gain des Centurions juvéniles

Football scolaire

Sous les encouragements de plus de 2 000 élèves sortis à l’extérieur par un beau vendredi après-midi, l’équipe de football des Centurions juvéniles de la polyvalente Deux-Montagnes a continué son périple de conquérant grâce à une autre belle victoire de 34-10 contre l’école secondaire Armand-Corbeil.

Pour les Centurions, il s’agissait d’un cinquième gain consécutif en autant de rencontres disputées. De surcroît, l’école secondaire Armand-Corbeil détient la deuxième meilleure fiche de la Ligue scolaire juvénile AA.

Dès le départ, l’atmosphère était grandiose, car les élèves avaient eu la permission d’aller encourager les Centurions dans la cour arrière de l’école. Les joueurs se sont amenés sur le terrain sous la musique de la fanfare de l’école, dirigée par Daniel Marquette. Une cinquantaine de jeunes musiciens faisaient jaillir les sons de clairons, cymbales et tambours. Ça se passe comme ça à tous les matchs des écoles américaines.

Pour ce qui est de la rencontre, le quart-arrière, David Pelletier-Lavoie, a marqué les premiers points de son équipe grâce à une course de 15 verges. Le grand receveur Sébastien Lucier-Tremblay a suivi avec une passe et course de plus de 60 verges. L’autre receveur Étienne Moisan a complété la première demie avec deux autres touchés par la passe. Ce dernier a d’ailleurs été choisi le joueur offensif de la partie. C’était déjà 28-0 à la mi-temps.

Le porteur de ballon, Gabriel Parent, a marqué un cinquième touché au début du troisième quart. L’entraîneur-chef, Éric Leblanc, a alors décidé de faire jouer tout son banc. La formation de l’école Armand-Corbeil a réussi un botté de placement au troisième quart et un touché à la fin du match.

Le titre du joueur du match en défensive a été décerné au demi-défensif Danyck Lafortune, qui a réussi de nombreux plaqués. Pour ce qui est du joueur de ligne du match, le titre a été attribué à Maxime Cardinal-Émond.

Du côté de l’équipe des Centurions cadets, elle a subi une défaite de 55-38 contre Mont-Saint-Louis. Les deux équipes ont offert des performances offensives explosives. Chez les benjamins, l’équipe a connu sa première défaite au compte très chaudement disputé de 14-13 après avoir remporté les quatre premières rencontres de son histoire.
Éric Leblanc a pris le temps de rencontrer les jeunes benjamins pour les inciter à rester positifs et leur servir le discours suivant: «Prenez l’exemple de l’équipe du Rouge et Or de l’Université Laval. Ils ont subi en fin de semaine dernière, une première défaite depuis très longtemps contre les Carabins. Soyez assurés que personne au sein de cette équipe n’est découragé et qu’ils vont revenir très forts.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top