- PUBLICITÉ -
Juin, un mois crucial pour les Bisons!

(Photo Yves Déry) - Blessé au coude, Samuel Ouellet pourrait rater le prochain mois.

Juin, un mois crucial pour les Bisons!

Vingt matchs en vingt-quatre jours

Les Bisons l’ont peut-être eu facile au cours de la semaine écoulée alors qu’ils ont profité d’un week-end de congé et disputé un seul match cette semaine. Mais, depuis d’hier, les hommes de Sylvain Pruneau ont dû se retrousser les manches pour faire face à un calendrier touffu de vingt rencontres avant la fête du Canada, le 1er juillet.

Mardi, les Bisons étaient à Montréal pour y visiter les Orioles de l’endroit. Samuel Ouellet, qui avait enregistré une défaite crève-cœur de 2-0 à son premier départ à Saint-Eustache, avait été dépêché au monticule et c’est avec force qu’il a entrepris sa deuxième mission, retirant sur des prises cinq des six premiers frappeurs à lui faire face. Victime d’un malaise au coude en début de troisième reprise, Ouellet a accordé deux buts sur balles avant de devoir céder sa place à Sébastien Latour. Celui-ci a forcé les Montréalais à frapper dans ce qui aurait pu être un double jeu, mais le relais au 1er but n’est pas arrivé à temps permettant le point qui allait s’avérer la seule marque de la rencontre. Bien que les Latour, Renaud-Bouchard et Petitclerc n’aient plus accordé de coups sûrs à l’adversaire, les Bisons ont de leur côté été complètement muselés par l’artilleur montréalais Dany Coulombe qui n’a permis que deux coups sûrs à la troupe de Pruneau tout en éventant treize Bisons à la plaque. Une cruelle défaite de 1-0 qui porte la fiche des Bisons à 3-4 à leurs sept premières sorties de cette jeune saison et les laissait au cinquième rang de la LBEQ, à cinq matchs de la tête détenue par les Associés de Laval, leurs adversaires d’hier soir.
«Nous pourrions avoir une fiche de 6-1.»

Sylvain Pruneau n’avait pas beaucoup de raisons de se réjouir à la suite de cette défaite aux mains des Orioles puisqu’il venait d’apprendre le sérieux de la blessure subie par Samuel Ouellet: «C’est une blessure au coude qui pourrait nous priver de Samuel pour au moins un mois. C’est non seulement malheureux parce qu’il lançait très bien, mais aussi parce qu’il est un des leaders au sein de cette équipe. Les blessures font toutefois partie d’une saison de baseball et la qualité de notre groupe d’artilleurs nous aidera à passer à travers.» Malgré cette déveine, Pruneau se disait plutôt satisfait de la tenue des siens jusqu’ici: «Nous pourrions tout aussi bien avoir une fiche de 6-1 puisque seuls les Associés de Laval nous ont franchement battus à notre premier match de la saison. Dans toutes les autres rencontres, nous avons été là jusqu’à la fin et c’est là que nous devons nous améliorer. Il nous faut apprendre à gagner les matchs serrés et c’est souvent dans les dernières manches que ça se passe.»

Privés de Samuel Ouellet, les Bisons devront aussi se passer des services de David-Alexandre Bleau, blessé à une main et dont le cas sera réévalué sur une base quotidienne. La bonne nouvelle, Marc Bourgeois a rejoint l’équipe hier soir à Laval et devrait animer l’offensive des Eustachois pour la série de matchs à venir cette semaine. Les Bisons sont à Charlesbourg, ce dimanche 7 juin, pour un programme double avant de revenir au domicile du parc Clair Matin pour y jouer les 11, 12 et 13 juin deux fois contre LaSalle et une fois contre Trois-Rivières, chacun de ces matchs prévu à 19 h 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top