- PUBLICITÉ -
Jeffrey Durocher : Les sacrifices et le travail portent fruit

Voici quelques-unes des médailles que Jeffrey a remportées au cours des dernières années.

Jeffrey Durocher : Les sacrifices et le travail portent fruit

Originaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et toujours résidant de cette ville, le jeune hockeyeur Jeffrey Durocher n’a cessé de progresser à tous les niveaux où il a évolué. Il en est actuellement à sa première année au niveau midget AAA avec les Vikings de Saint-Eustache.

Comme bien des jeunes joueurs de haut niveau, il a amorcé son parcours tôt, à l’âge de 5 ans, au niveau MAHG, au sein de l’Association de hockey mineur du Lac des Deux-Montagnes. Il a ensuite évolué dans la catégorie novice A durant deux années avec les Panthères de Deux-Montagnes. Au niveau atome, il s’est aligné durant deux années avec le club deux-montagnais double lettre de niveau CC.

Jusqu’alors, il avait évolué la plupart du temps à la position de centre. À partir du niveau peewee, il occupera principalement la position d’ailier, d’abord avec le peewee AA des Seigneurs des Mille-Îles. Les deux années suivantes, lors de son stage bantam, il a évolué avec le club AAA des Seigneurs des Mille-Îles.

Outre son cheminement au sein du hockey d’élite de la région, Jeffrey Durocher a aussi eu l’occasion de faire partie de formations d’étoiles et de représenter son sport un peu partout au Québec et même aux États-Unis. Il a notamment fait partie, en 2013, de la formation des meilleurs joueurs de 15 ans de la province en s’alignant avec l’équipe U15 Québec sacrée championne du One Hockey Pennsylvania Fall Tournament. Un peu plus tard au cours de cette année-là, il a aussi pris part à une compétition du midget espoir au Saguenay qui réunissait une centaine de joueurs.

À l’été et à l’automne 2014, il est venu bien près d’obtenir son ticket pour une participation aux Jeux du Canada, franchissant trois étapes de sélection, sans toutefois atteindre l’objectif ultime. Jeffrey Durocher est tout de même fier d’avoir fait partie de la quarantaine de joueurs invités au premier camp de sélection, à l’été 2014, puis des 25 joueurs par la suite invités à poursuivre l’aventure. Il faut dire qu’il était alors en compétition avec des hockeyeurs provenant des quatre coins du Québec. Dans un pays où le hockey est considéré comme une véritable religion et où les structures de développement sont bien implantées, c’est tout à l’honneur du jeune Marthelacquois.

Au cours de cette même période, Jeffrey Durocher tente de se tailler un poste avec les Vikings de Saint-Eustache au midget AAA, ce qu’il obtient. «Ça m’a pris à peu près deux mois pour m’adapter au niveau de jeu de la ligue», souligne-t-il. Il faut croire que cette période d’apprentissage a été fructueuse, car le jeune joueur a été nommé recrue du mois de novembre 2014 du circuit Therrien, après avoir amassé pas moins de 17 points en 12 matchs. Au cours de ce même mois, il a aussi été choisi meilleur joueur de toute la Ligue midget AAA lors d’une semaine où il a récolté neuf points en trois matchs.

À quoi ressemble une semaine typique dans la vie de Jeffrey Durocher? Outre sa scolarisation au programme sport-études à l’école Saint-Gabriel de Sainte-Thérèse, Jeffrey a généralement quatre pratiques de hockey par semaine et joue deux matchs durant les week‑ends. «Oui, ça prend un certain talent, mais il faut travailler fort. On doit faire des sacrifices, faire beaucoup d’entraînement et avoir une bonne qualité de vie. On doit agir comme des athlètes.»

S’il a joué à quelques reprises des saisons de hockey d’été dans sa jeunesse, il consacre maintenant une bonne partie de ses étés à son entraînement physique sur glace et hors glace, avec l’aide de Sébastien Bordeleau et Benoit Desrosiers.

Légende # SC-15-02-05-6407

Photo Sylvain Charest

Voici quelques-unes des médailles que Jeffrey a remportées au cours des dernières années.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top