- PUBLICITÉ -
James Lavinskas devient un Bison

(Photo Michel Chartrand) - Stephan Ciarlo, Sylvain Pruneau et Martin Lelâcheur souhaitent la bienvenue à James Lavinskas.

James Lavinskas devient un Bison

Un vétéran à la rescousse

Les Bisons de Saint-Eustache ont récemment convoqué une conférence de presse afin d’officialiser la mise sous contrat du vétéran James Lavinskas en vue de la prochaine saison de la Ligue de baseball élite du Québec (LBEQ).

On se souviendra que les Bisons avaient conclu une transaction avec les Associés de Laval en juillet dernier, cédant le lanceur Jonathan Brûlé en retour d’un joueur à être connu à la fin de la saison 2008. Ce joueur est bien évidemment James Lavinskas.

Des statistiques impressionnantes
À 22 ans, Lavinskas en sera à sa dernière campagne junior. Le vétéran joueur de 3e but a amorcé sa carrière en 2005 avec les Élites de Montréal, avec qui il a évolué durant trois saisons. Il y a maintenu des moyennes successives de 0,286, 0,310 et 0,327 avant d’être échangé à Laval, l’an dernier, contre les services de Carlos Moniz. L’an dernier avec les Associés, il a frappé pour une moyenne de 0,386, la meilleure chez les réguliers de l’équipe et la 4e à travers toute la ligue. Ses trois circuits et ses 25 points produits ont fait de lui un rouage important de l’offensive des Lavallois. Lavinskas, qui endosse actuellement les couleurs des Trojans du Seminole State College, en Oklahoma, se dit enthousiasmé d’entreprendre sa dernière saison dans l’uniforme des Bisons: «Il n’y a qu’à regarder notre alignement pour comprendre que nous allons avoir une très bonne équipe. Je déteste perdre et je suis conscient de ce qu’on attend de moi avec les plus jeunes. Je compte bien contribuer aux succès de cette équipe autant par mon coup de bâton que par mon leadership sur le terrain et dans le vestiaire.»
«À un joueur près d’être très compétitifs»

Si James Lavinskas ne cachait pas son enthousiasme, son entraîneur-chef, Sylvain Pruneau, ne faisait pas, lui non plus, un mystère de sa satisfaction de pouvoir compter sur un vétéran de ce calibre. «James ne sera rien de moins que la pierre angulaire de notre formation. C’est le gars sur qui on va pouvoir se fier pour développer nos jeunes joueurs, mais on compte surtout sur lui pour changer la dynamique dans le club par son leadership et son expérience. Il devrait être mon 3e frappeur et sa régularité à se rendre sur les buts ne peut qu’améliorer notre offensive qui s’est révélée pour le moins anémique la saison dernière.»

Pruneau, qui sera pour l’instant secondé par Martin Lelâcheur et Stephan Ciarlo, s’est également montré fort optimiste quant à la prochaine saison: «Nous sommes selon moi à un joueur près d’être très compétitifs, c’est-à-dire parmi les meilleurs de cette ligue. L’acquisition de Lavinskas, le retour en santé de notre 4e frappeur – Christian Villeneuve –, l’arrivée d’Olivier Bertrand sans compter l’excellence de notre artillerie dirigée par les Ricard, Jones, Ouellet et autres devraient faire de nous une équipe redoutable et redoutée.» C’est donc avec une bonne dose de confiance que les Bisons entreprendront sous peu leur entraînement en gymnase, préparatoire à une saison qui pourra difficilement être pire que la dernière.

Photo MC-2009-01-13-6843
(Photo Michel Chartrand)

Jean-François Ricard, Carl Laliberté, Alexandre Pratt, David-Alexandre Bleau et Maxime Favreau étaient présents pour accueillir leur nouveau coéquipier James Lavinskas.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top