- PUBLICITÉ -
Jade Tremblay fait sa place avec les Rebelles 98

Jade Tremblay en pleine action.

Jade Tremblay fait sa place avec les Rebelles 98

La passion du fastpitch

Bien qu’elle ne soit âgée que de 14 ans, Jade Tremblay en est déjà à sa dixième année à pratiquer le fastpitch, un sport qui est devenu sa passion.

«Jade n’avait que 5 ans lorsqu’elle a commencé à jouer au softball», nous confie Carole LaRue, sa mère mais aussi sa plus grande admiratrice. Pendant quatre ans, elle a évolué pour les équipes locales à Saint-Eustache, mais elle n’a pas tardé à faire le saut avec les Lynx des Laurentides, où elle est devenue lanceuse et y a développé ses talents.

C’est d’ailleurs à ce titre qu’elle a été recrutée l’été dernier par Softball Québec afin de joindre les Rebelles 98, en référence à l’année de naissance de toutes ses joueuses. Sa première saison chez les U14 avec les Rebelles aura été couronnée de plusieurs succès d’équipe, mais elle a de plus été des plus satisfaisantes au niveau de son évolution personnelle. Après s’être bien intégrée à un groupe de nouvelles coéquipières de la région de Montréal, son ardeur à l’entraînement et l’expérience de lancer à un niveau supérieur lui ont permis d’améliorer sa technique et son attitude en situation de match.

En plus d’évoluer au niveau provincial, la jeune lanceuse et voltigeuse de champ centre a eu l’occasion de participer à plusieurs tournois tant en Ontario qu’aux États-Unis, entre autres, à Boston, Buffalo et New York. Les Rebelles 98 ont d’ailleurs remporté le tournoi de Mississauga, une première pour une équipe du Québec, ce qui leur a valu un laissez-passer pour le tournoi USSA qui aura lieu à Orlando, en 2013. Au Championnat canadien à Brantford, les Rebelles 98 ont également remporté la finale consolation.

Élève à l’école secondaire des Patriotes (ESP) en multisport et prochaine boursière de la Fondation Élite de Saint-Eustache, Jade Tremblay s’entraînera tout l’hiver au centre Claude-Robillard à Montréal: «Le support de ma mère est extraordinaire. En plus d’être mon admiratrice inconditionnelle, c’est elle qui me conduit et m’accompagne à mes pratiques à Montréal. Patiemment, elle suit mes entraînements, ce qui n’est sûrement pas aussi passionnant que d’assister à un match.»

Outre son entraînement hivernal, Jade disputera quelques tournois chez nos voisins du Sud, dont à New York en décembre et à Las Vegas en février, ce dernier à confirmer. Quelques autres destinations hors province, dont l’Île-du-Prince-Édouard en août et la Caroline du Nord, sont également au calendrier pour la prochaine saison.

S’il est vrai que les voyages forment la jeunesse, il n’est donc pas étonnant que la jeune athlète oriente ses études vers l’apprentissage des langues étrangères et l’industrie du tourisme et du voyage. Si elle y met autant d’efforts qu’à la pratique de son sport préféré, elle risque de connaître le succès autant dans l’un que dans l’autre.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top