- PUBLICITÉ -
Ils quittent le Challenge après deux matchs

Maxime Simard, qui avait amorcé la saison avec le Drakkar de Baie-Comeau, se joint à la formation des Vikings.

Ils quittent le Challenge après deux matchs

Vikings de Saint-Eustache

Les Vikings de Saint-Eustache n’ont pas eu le bâton chanceux au quatrième Challenge midget AAA. Deux matchs ont suffi pour les éliminer du tournoi. Ce sont les Riverains du collège Charles-Lemoyne qui ont remporté les honneurs de l’évènement en prenant le dessus sur les Forestiers d’Amos par la marque de 3 à 2 en finale.

Mercredi dernier, les hommes de Dave Thériault faisaient justement la rencontre de ceux qui allaient devenir les champions. Après avoir pris les devants 3 à 1 en deux périodes, les Eustachois n’ont pas réussi à conserver l’avance, ne profitant pas des avantages numériques. «C’est un peu notre talon d’Achille ces temps-ci, affirme Dave Thériault. Charles-Lemoyne a porté le score à 3-2, 3-3 en avantage numérique et le quatrième but à quelques minutes de la fin.»

Selon l’entraîneur, les Vikings ont eu l’avantage de la glace à cinq hommes contre cinq, mais cela n’a pas été suffisant. Ils ont perdu 5 à 3 dans un filet désert. «C’est une équipe qui joue au rythme de croisière et, lorsqu’elle sent qu’elle a besoin de gagner, elle devient dangereuse», fait-il remarquer. Le gardien Francis Desrosiers était devant le filet des siens. «Nous n’avions pas de marge de manœuvre pour le reste du tournoi si nous perdions le premier match», mentionne-t-il.

Au deuxième match du tournoi, jeudi soir, les Vikings affrontaient les Commandeurs de Lévis. Les Commandeurs ont lancé 34 fois contre le filet adverse tandis que les Vikings ont répliqué 25 fois seulement. «Je sentais que le niveau d’émotions n’était pas là. Nous étions ordinaires. Nous perdions 2 à 0. Nous sommes revenus dans le match, mais nous ne la méritions pas», estime Dave Thériault. Les Commandeurs ont gagné le match par la marque de 3 à 2 en prolongation. Gabriel Carignan gardait le filet. «Tout comme le reste de l’équipe, les deux gardiens doivent apprendre à jouer avec de la pression. Nous venions de connaître une bonne séquence. Souvent, on prend alors de mauvaises habitudes qui ne paraissent pas parce qu’on gagne pareil, mais là, c’est ressorti», indique-t-il.

Défaite pour une deuxième fois en moins de 24 heures, la troupe de Dave Thériault a été la première à subir l’élimination avec ce deuxième revers consécutif.

Ces deux matchs étaient doublement importants puisqu’en plus du tournoi, ils comptaient pour la saison régulière. Ces deux défaites viennent resserrer le classement.

Maxime Simard rejoint les Vikings

Après la perte du défenseur Vincent Richer, les Vikings de Saint-Eustache ont accueilli le défenseur Maxime Simard qui avait amorcé la saison avec le Drakkar de Baie-Comeau. Il a rejoint la formation de Dave Thériault à temps pour le premier match du Challenge mercredi.

Depuis le début de la saison, Simard avait récolté une passe en huit parties disputées. «Il n’a pas eu le temps de s’entraîner avec nous et il n’a pas joué beaucoup à Baie-Comeau. Il est comme à un début de saison», fait savoir Thériault. Il souligne que Maxime Simard occupe nouvellement le poste de défenseur, cette année, et doit s’adapter à ce nouveau rôle.

La saison dernière, avec les Vikings, le géant de 6 pi 6 po avait participé à 44 matchs en tant qu’ailier droit, présentant une fiche de deux buts et sept passes, ainsi que 54 minutes de punition.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top