- PUBLICITÉ -
Francine et Sonia dans le désert du Maroc

Sonia Boulais et Francine Poulin.

Francine et Sonia dans le désert du Maroc

En mars 2010

Le défi du Rallye Aïcha des Gazelles est de taille, mais il s’amorce bien avant d’être dans le désert du Maroc. Francine Poulin et Sonia Boulais le savent bien puisque pour y participer, elles doivent amasser 40 000 $. Voulant être du Rallye 2009, elles ont dû remettre cela à 2010, car elles étaient loin d’approcher leur objectif financier

Elles ont notamment organisé une cueillette d’ail et de pommes, vendu des calendriers, organisé une vente-débarras, un spin-o-thon de 12 heures, un tournoi de poker, un souper-spaghetti et un lave-o-thon.

Malgré tous ces efforts, Francine et Sonia ont dû se rendre à l’évidence que ce n’était pas suffisant pour participer au Rallye 2009. Elles avaient alors accumulé seulement

12 000 $, moins leurs dépenses encourues jusqu’à présent, pour un total de 7 000 $. Loin de baisser les bras pour autant, la pilote, Francine Poulin, et la navigatrice, Sonia Boulais, ont décidé de poursuivre leurs démarches pour réaliser l’aventure du 17 au 25 mars 2010.

Cette fois-ci, pour y parvenir, elles se sont inscrites à l’émission Le Banquier, télédiffusée à TVA. Elles ne savent toutefois pas si elles seront sélectionnées. Ce périple nécessite environ 40 000 $ pour payer l’inscription, la location du véhicule et le matériel nécessaire au rallye.

Inspirer!

Les deux femmes ont décidé de remettre 15 % de leurs profits au Club des petits déjeuners du Québec. «Nous sommes fières de nous associer à cette cause qui nous tient à cœur. Le lien entre cette cause et notre projet est très étroit. L’alimentation est la base de notre programme d’entraînement et elle est aussi à la base d’une journée équilibrée. Pour commencer une journée du bon pied, il est primordial de la commencer par un petit-déjeuner nutritif. En espérant que notre contribution puisse aider les enfants du Québec à bien démarrer leur journée», affirment les deux femmes sur leur site Internet [www3.sympatico.ca/fripou].

Francine et Sonia souhaitent, à leur retour, rencontrer les élèves de la CSSMI afin de partager leur expérience. Elles veulent que leur aventure soit un exemple de persévérance pour encourager les jeunes à ne pas décrocher et à croire en leurs rêves. «Nous sommes persuadées qu’il est important de s’accrocher à ses rêves, de foncer et d’aller jusqu’au bout. C’est ce qui nous permet de vivre et d’avancer. Nous voulons démontrer, par l’entremise de notre projet, qu’il faut persévérer et qu’il est possible d’atteindre ses objectifs et que nous en sortons d’autant plus gagnants», mentionnent-elles.

Comme les gazelles Francine et Sonia se cherchent des moyens de financement,

elles auront, le samedi 29 août, un kiosque au centre commercial de la Place Saint-Eustache. Vous en apprendrez davantage sur leur projet. De plus, elles méritent très certainement votre appui.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top