- PUBLICITÉ -
Encouragement financier de 1 500 $ pour Philippe Venne et Maxime Gravel

(Photo Michel Chartrand) - Le Mirabellois Philippe Venne, des Vikings de Saint-Eustache, et le Blainvillois Maxime Gravel, du Phénix du collège Esther-Blondin, de chaque côté de Pierre Gauthier, directeur général des Canadiens de Montréal.

Encouragement financier de 1 500 $ pour Philippe Venne et Maxime Gravel

Programme de bourses des Canadiens de Montréal

Philippe Venne, de Mirabel, et Maxime Gravel, de Blainville, deux hockeyeurs de la Ligue de développement du hockey midget AAA du Québec (LDHMAAAQ) s’alignant respectivement avec les Vikings de Saint-Eustache et le Phénix du collège Esther-Blondin, se retrouvent parmi les 28 récipiendaires 2011 du Programme de bourses des Canadiens de Montréal géré par la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec en partenariat avec Hockey Québec et la LDHMAAAQ.

En conséquence, l’ailier gauche numéro 36 des Vikings et le défenseur portant le chandail numéro 4 du Phénix ont encaissé un chèque de 1 500 $ reçu des mains du directeur général des Canadiens de Montréal, Pierre Gauthier, au Centre Bell, le 17 janvier dernier, tout juste avant la présentation du match entre le Tricolore et les Flames de Calgary.

Tous les boursiers ont d’ailleurs eu le privilège d’assister à cet affrontement de la LNH qui a tourné à la faveur du Canadien, 5-4, en prolongation, du haut de la galerie de presse.

Les titulaires des bourses ont été triés sur le volet en fonction de leur excellence sportive, mais également pour le sérieux avec lequel ils poursuivent leurs études.

Philippe Venne, qui fêtera ses 16 ans le 1er mars prochain, fréquente actuellement l’école Saint-Gabriel de Sainte-Thérèse en 4e secondaire.

Quant à Maxime Gravel, qui soufflera ses 16 chandelles le 12 février 2011, il est un étudiant à part entière de l’Académie Sainte-Thérèse en 4e secondaire.

Ils sont des adversaires dans la LDHMAAAQ, mais seront bientôt des coéquipiers au sein de l’équipe du Québec des moins de 16 ans lors des Jeux du Canada en février prochain à Halifax.

«Ça fait toujours une différence dans notre volonté de continuer nos études quand on reçoit une bourse, surtout de la part d’une organisation prestigieuse comme le Canadien de Montréal. Ce n’est pas toujours facile de combiner les performances sur la glace et sur les bancs d’école», a affirmé Philippe Venne lors de la conférence de presse de remise des bourses. Sans avoir une idée très précise, le Mirabellois aimerait bien pouvoir mener une carrière dans le sport dans le cas où le hockey ne lui permettrait de gagner sa vie dans quelques années.

Venne a inscrit 14 buts et obtenu 19 mentions d’aide en 33 rencontres jusqu’ici cette saison.

«Je me sens aussi bien sur la patinoire que dans mon environnement scolaire. C’est peut-être parce que je fréquente cette institution depuis 11 ans maintenant», s’exclame Maxime Gravel. En effet, Maxime Gravel est un régulier de l’Académie Sainte-Thérèse depuis la maternelle.

Une fois au collégial, le Blainvillois, qui est l’un des piliers à la ligne bleue de son équipe (10 buts et 9 passes en 32 rencontres), voudrait s’orienter en sciences naturelles.

Mentionnons que le club de hockey Canadien a profité de l’évènement pour signifier qu’il renouvelait son partenariat avec la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec pour un montant de 250 000 $ réparti sur cinq ans (2010 à 2014), à raison de 50 000 $ par année. Cette enveloppe permettra la continuité du programme de bourses dédié aux jeunes hockeyeurs féminins et masculins parmi les plus prometteurs au Québec.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top