- PUBLICITÉ -
Dure fin de semaine pour les Vikings

Dur week-end pour les gardiens.

Dure fin de semaine pour les Vikings

Fin de saison régulière

On voulait sortir par la grande porte, la tête haute, mais les Vikings sont sortis par la porte d’en arrière en s’inclinant 4-0 et 6-1 lors des deux derniers matchs prévus au calendrier régulier.

Le dernier rendez-vous local de la saison avait somme toute bien commencé, puisque les Vikings tenaient le score 0 à 0 face à l’Intrépide de Gatineau, troisième au classement. En deuxième période, l’adversaire a ouvert la marque et les hommes de Dave Thériault ont courbé l’échine.

En moins de cinq minutes, Gatineau a marqué trois fois contre Philippe Magnan pour prendre l’avance 3-0. À chaque but, on voyait les joueurs des Vikings perdre en confiance et en intensité.

Au troisième vingt, Maxime Bélanger est venu garder le filet. L’entraîneur voulait ainsi fouetter les troupes. Après 69 secondes de jeu, un but discutable a été marqué par Gatineau. Personne ne s’entend pour confirmer que Bélanger avait gelé la rondelle. Selon le juge de but, le filet était débarqué. Dans tous les cas, le but a été accepté pour faire 4-0.
«C’est le pire match offensif de la saison. Il y a de mauvaises décisions offensives. Les défenseurs n’ont pas atteint le filet une seule fois», a déclaré Dave Thériault après le match, le visage déconfit.
«C’est difficile de comprendre pourquoi les gars n’étaient pas motivés pour une rencontre de cette importance», ajoute-t-il. Même si Gatineau avait perdu 10 de ses 14 derniers matchs, les Vikings auraient dû leur faire preuve d’un plus grand respect, selon lui. Parce qu’ils n’avaient pas donné leur 110 % sur la glace, les joueurs ont dû courir après le match.

Dernier match de la saison

Le Rousseau-Sport de Laval-Bourassa s’est inscrit au pointage le premier, lors de cette ultime rencontre de la saison. Le capitaine des Vikings, Antoine Quevillon, a logé la rondelle dans le filet avant la fin de l’engagement.

En deuxième période, les hôtes ont marqué quatre fois, dont une en supériorité numérique. Ils ont réalisé le sixième but en troisième.
«Malgré le résultat, nous n’avons pas joué un mauvais match, indique Thériault. Laval a été habile, son gardien était en possession de ses moyens. Il n’y avait pas vraiment d’enjeu. Nous étions assurés de terminer la saison au cinquième rang. On sentait que les joueurs n’étaient pas prêts à tout pour gagner.»

Les séries: une nouvelle saison

Les Vikings affronteront les Patriotes de Châteauguay en ce début de séries éliminatoires. Dans cette série trois de cinq, ils disputeront les deux premiers matchs à Châteauguay, ce mercredi et jeudi, pour ensuite jouer à Saint-Eustache.

L’entraîneur en chef invite donc toute la population des Basses-Laurentides et principalement de Saint-Eustache pour encourager les siens, ce samedi 28 février, à 13 h 30, sur la patinoire Paul-Sauvé. S’il a lieu, un quatrième match se déroulera le dimanche 1er mars, à 13 h 30, également à Saint-Eustache.
«Je ne pense pas que cette série va se terminer en trois matchs. Si nous jouons comme nous sommes capables, nos chances de gagner sont réalistes», croit-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top