- PUBLICITÉ -
Difficile d’en coller deux pour les Patriotes

Mathieu Larivière a compté deux buts contre les puissants Draveurs de Mont-Laurier.

Difficile d’en coller deux pour les Patriotes

Victoire sur Goliath, défaite à Rosemère

Depuis le début de l’année 2009, les Patriotes ont connu plus de succès que de revers, mais ils ont de la difficulté à coller des victoires qui leur permettraient l’ascension souhaitée à l’aube des séries de fin de saison.

Le week-end dernier, les hommes de Daniel Héroux se sont payé rien de moins que les Draveurs de Mont-Laurier dans une décisive victoire de 7-1. Le lendemain, toutefois, le National de Lorraine-Rosemère les a ramenés à la réalité en remportant 5-2 un match que les Eustachois auraient bien eu besoin de ranger dans la colonne victorieuse.
À Saint-Eustache, samedi, alors que Goliath (Mont-Laurier au 1er rang, 71 points) affrontait David (Saint-Eustache au 10e rang, 44 points), ce bon vieux David a encore une fois tiré profit de sa petite fronde pour voir s’écraser à ses pieds le gros Goliath et cela par le probant pointage de 7-1. C’est sans aucun doute en première période que le sort du match s’est joué alors que les Patriotes ont surpris l’adversaire en y marquant quatre fois pour prendre les devants 4-1. Deux autres buts en période médiane et un dernier en tout début d’engagement final ont ajouté l’insulte à l’injure et confirmé la déconfiture des meneurs au classement général de la LHJAALL. Benoit Brodeur et Mathieu Larivière ont dirigé l’offensive des vainqueurs avec deux buts chacun pendant que Mathieu Dubreuil, Kevin Lepage et François Vachon complétaient le tableau de chasse. Alexandre Pilon s’est aussi illustré en se faisant complice de trois buts.

La bête noire

Les Patriotes et le National se sont rencontrés six fois cette saison et leur rencontre de dimanche allait permettre aux premiers de terminer ce duel sur un pied d’égalité ou aux deuxièmes de confirmer leur supériorité. En remportant une victoire de 5-2 chez eux dimanche dernier, le National présente donc une fiche victorieuse de 4-2 dans cette confrontation. Dans cet ultime match en saison régulière entre les deux équipes, les Patriotes ont tardé à se présenter si bien qu’ils tiraient de l’arrière 4-0 au début de la période finale. Il faut dire que le National a tiré avantage de son jeu de puissance marquant trois de ses quatre buts alors qu’un Patriote se reposait au cachot. Un regain d’espoir s’est manifesté en début de 3e période lorsque Simon Renaud et Alexandre Pilon ont déjoué le gardien adverse au cours des cinq premières minutes de jeu. Le National a toutefois réussi à contenir les attaques eustachoises le restant de la période avant de marquer leur cinquième but dans un filet désert.

Il ne reste donc aux Patriotes que deux matchs à jouer en saison régulière et leur chance de progresser au classement va de minime à nulle. Pour accéder au neuvième rang, ils devront gagner ces deux matchs, battant Repentigny lors de la dernière rencontre de la saison. Et pour espérer le huitième rang, ils doivent toujours remporter leurs deux matchs plus les points Franc-Jeu et Mirabel devra s’incliner deux fois sans aucun point Franc-Jeu. De minime à nulle, qu’on vous disait! Ce samedi 7 février, le Tournoi bantam oblige, les Patriotes seront à Mont-Tremblant pour y rencontrer les Diables à compter de 20 heures. La fin approche, il ne reste plus qu’à préparer la supposée «vraie saison».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top