- PUBLICITÉ -
Deux nageuses du CASE aux Championnats canadiens

Léa Sigouin Derion et Marie-Lou Lapointe ont acquis de l’expérience sur la scène nationale lors du Championnat canadien.

Deux nageuses du CASE aux Championnats canadiens

Le Club aquatique Saint-Eustache (CASE) a participé aux Championnats canadiens grâce à la présence de deux de ses nageuses à cette compétition qui se déroulait à Toronto du 11 au 15 mars derniers.

L’entraîneur en chef du CASE, Sébastien Poulin, mentionne que cet évènement sportif d’envergure national promettait d’être stimulant. «Tout le monde s’attendait à une compétition extrêmement relevée, entre autres, par la présence très répandue de la fameuse LZR RACER de Speedo. Les athlètes ont répondu aux attentes avec plus d’une douzaine de records canadiens et un record du monde au 200 mètres brasse pour Annamay Pierse de Vancouver», raconte-t-il. La LZR RACER de Speedo est cette combinaison de natation réalisée à partir d’une matière ultralégère, déperlante, flexible et qui sèche rapidement.

Les deux nageuses qui représentaient le CASE étaient Marie-Lou Lapointe et Léa Sigouin Derion. Celle-ci avait réussi son temps de qualification au 50 mètres style dos à la Coupe de l’Est du Canada en février dernier.

Leur objectif principal en venant au championnat consistait à acquérir de l’expérience sur la scène nationale. «Ces filles étant âgées de 14 ans, il est évident que le meilleur est à venir pour elles. Elles ont terminé la compétition avec chacune un meilleur chrono», fait savoir Sébastien Poulin.

Léa Sigouin Derion a réduit son meilleur temps au 100 mètres style dos pour un temps de 1 min 05 s 34 centièmes pour se retrouver au 65e rang. «Elle en était à son premier Championnat canadien senior et elle a très bien réagi à la pression avec une meilleure performance à sa toute première épreuve de la compétition», fait-il remarquer.

Marie-Lou Lapointe a, quant à elle, connu une meilleure performance au 100 mètres style papillon avec un temps de 1 min 06 s 90, pour une 69e position. «Nous étions à la recherche d’une bonne course au 100 mètres papillon depuis quelque temps et c’était le meilleur moment pour réaliser un meilleur chrono», estime-t-il.

Selon l’entraîneur, les autres épreuves au programme, pour les deux athlètes, se sont bien déroulées, terminant chacune tout près de leurs meilleures performances personnelles. Au 50 mètres style brasse, Marie-Lou Lapointe a terminé au 51e rang avec un temps de 34,56 secondes et au 100 mètres style brasse, elle a pris le 58e rang avec un temps de 1 min 17 s 02. «Les résultats en brasse ont été un peu décevants, mais Marie-Lou travaille très fort sur plusieurs éléments techniques en ce moment et je suis persuadé qu’elle va nous sortir de belles choses d’ici la fin de la saison», assure Poulin.

Léa Sigouin Derion a, de son côté, terminé au 47e rang au 50 mètres style dos. «Bien qu’à quelques dixièmes de seconde de son meilleur chrono, sa performance représente le meilleur classement du CASE à ces championnats», souligne-t-il.

La nageuse a terminé la compétition avec le 200 mètres dos où elle a pris le 73e rang avec un chrono de 2 min 25 s 29. «Elle jongle avec ce temps depuis quelques mois et je crois que ce n’est qu’une question de temps avant de la voir descendre à 2 min 20 s 21», croit-il.

Le prochain Championnat canadien senior se tiendra, cet été, au parc Jean-Drapeau, à Montréal. Il permettra de sélectionner les athlètes qui participeront aux Championnats du monde. Le CASE sera représenté par Laurie-Anne Duquette, Léa Sigouin Derion et Marie-Lou Lapointe.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top