- PUBLICITÉ -
Deux défaites à Amos

Content de revenir dans la région, le défenseur Derek Charron croit que les Vikings sont capables de se rendre loin cette année.

Deux défaites à Amos

Week-end infructueux pour les Vikings

En visite à Amos, les Vikings de Saint-Eustache ont perdu les deux rencontres prévues à l’horaire du week-end. Les Forestiers ont vaincu facilement les Vikings 6-1 au premier match et ont remporté la deuxième rencontre 4-2. À la première partie, quatre joueurs des Vikings purgeaient leur suspension. Deux nouveaux joueurs réguliers — Mitchell Robillard et Frédéric Poirier — ainsi que l'ajout d'un joueur affilié (Charles Côté) faisaient donc partie de l’alignement.

Même si les Vikings ont pris l’avance avec un point réalisé en désavantage numérique en première période, les Forestiers les ont rabattus avec quatre buts en deuxième et deux autres en troisième période.

L’entraîneur-chef Dave Thériault souligne que le gardien Maxime Bélanger les a gardés dans le match, mais que des erreurs ont permis aux Forestiers de marquer et qu’il a été difficile par la suite de revenir dans le match.

Le lendemain, Yannick Veilleux et Nicolas Plante étaient de retour au jeu. La formation abitibienne a mis beaucoup de pression sur le gardien Philippe Magnan pour réussir à marquer deux buts au premier tiers.

En deuxième période, l’attaquant Jonathan Huberdeau a réduit l’avance du club hôte, s’en est toutefois suivi d’un autre but des Forestiers. Nicolas Tessier a réalisé le deuxième but de son équipe grâce aux passes d’Antoine Quevillon et de Derek Charron.
«Même si les Forestiers ont dominé aux tirs, nous avons mieux joué que la veille», indique Thériault.

Des joueurs partent, d’autres arrivent
À la suite du départ de l’Eustachois Julien Tremblay, qui a été échangé de Moncton à Bathurst, de nouveaux joueurs ont été intégrés dans l’alignement.

L’organisation des Vikings considère comme «excellente» l’acquisition de l’Eustachois Mitchell Robillard du midget espoir des Seigneurs des Mille-Îles. Celui qui revêt le numéro 10 fait montre d’intensité et d’un désir d’apprendre.

Du collège Harrington, Frédéric Poirier évoluait en 2007-2008 pour le bantam AA des Mille-Îles. L’organisation des Vikings le décrit comme un joueur polyvalent, doté d’un bon sens du hockey. Il porte le numéro 24.

L’entraîneur convient que ces changements jouent sur le moral de l’équipe. Sans paraître affectés, les joueurs laissent entrevoir autre chose sur la glace, remarque-t-il. «Certains joueurs devront prendre plus de place en ce qui concerne le leadership (sic)», ajoute-t-il, mentionnant que Marc-André Kaiser et Vincent Richer pourraient faire partie de ceux-ci.

Jonathan Brunelle, Michael Beaudry, Marc-Olivier Mimar et Julien Tremblay sont maintenant des joueurs évoluant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le défenseur Derek Charron

Content de revenir dans la région, le défenseur Derek Charron, de Saint-Jérôme, jouait pour les Sélects du Nord l’an dernier et faisait partie des Commandeurs de Lévis cette année.
«Je crois que l’équipe est capable de se rendre loin cette année. Je trouve qu’il y a une belle chimie entre les joueurs», estime-t-il.

L’entraîneur le décrit comme un joueur faisant preuve d’une bonne vitesse et de bons tirs. Par ailleurs, vis-à-vis Amos, Charron a récolté une mention d’aide.

Les Vikings recevront la visite des Patriotes de Châteauguay le vendredi 16 janvier prochain, à 19 h 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top