- PUBLICITÉ -
Des mesures prises pour améliorer le sort des Seigneurs des Mille-Îles

(Photo Pierre Latour) - Selon les hommes de hockey qui voient au bon fonctionnement des Seigneurs des Mille-Îles, si les associations restent solidaires entre elles à la suite des mesures adoptées dernièrement, le hockey AA ne se portera que mieux dans les environs.

Des mesures prises pour améliorer le sort des Seigneurs des Mille-Îles

Pour l’an prochain

Devant le refus de plus en plus de joueurs de potentiel de se présenter au pré camp des Seigneurs des Mille-Îles, les entraîneurs des équipes AA de cette organisation répondent difficilement à leur mandat numéro un. C’est-à-dire, développer au meilleur de leurs connaissances les hockeyeurs les plus doués à l’intérieur de leur territoire.

Pour pallier à cette problématique, les présidents des associations de hockey mineur qui chapeautent cette organisation, ont décidé de passer à l’action.

Dorénavant, tout joueur invité au pré camp des Seigneurs et qui déclinera l’invitation, ne pourra évoluer au niveau intercité. De sorte, qu’un joueur peewee ou bantam sera surclassé dans le groupe d’âge suivant au niveau simple lettre. Dans le cas de la catégorie midget, aucune décision n’a été prise à ce jour aux dires du gouverneur des Seigneurs des Mille-Îles, Sylvain Larivière.

Cependant, en tenant compte de l’argument de certains parents peu enclins à envoyer leur enfant à ce pré camp en raison du coût passablement élevé, Larivière et ses adjoints ont revu leur façon de faire. Ainsi, après une première étape tenue au printemps qui servira à retrancher un premier groupe de candidats, ce qui n’était pas le cas auparavant, les frais seront donc moindres pour une bonne partie des parents. «Pour nous, cet appui que l’on vient recevoir de nos associations dirigeantes est la bienvenue. L’été dernier, si on tient compte que l’on a fallu faire deux clubs de 17 joueurs au peewee avec seulement 45 joueurs, fut loin d’être très agréable», de commenter Sylvain Larivière.

Satisfait dans les circonstances

En plein cœur du dernier droit de la saison 2009-2010, Larivière estime que malgré un contexte loin d’être idéal, le portrait global des équipes est loin d’être mauvais. Selon ce bénévole qui en a vu d’autres, à part la grande domination des Conquérants Ouest, pour le reste, les formations des Seigneurs ont été en mesure de rivaliser avec la plupart des autres organisations.
À ce jour, les meilleurs résultats ont été obtenus au niveau bantam, avec notamment de solides prestations en tournoi.

Chez les plus jeunes, au niveau des deux clubs peewee, malgré des fiches déficitaires, des progrès considérables ont été remarqués au fil des mois. Pendant que les porte-couleurs des Mille-Îles tirent fort bien leur épingle du jeu depuis les fêtes, ceux des Seigneurs ne sont pas en reste. Récemment, à l’occasion de leur premier match aux championnats régionaux, ils ont d’ailleurs passé bien près de vaincre les Conquérants Ouest, reconnus des hockeyeurs de premier plan sur la scène provinciale. Les protégés du coach Benoît Brodeur se sont finalement inclinés 4-3 en supplémentaire.

En ce qui concerne les joueurs du midget, ceux de l’espoir, après avoir connu un passage plus ardu, jouent du bien meilleur hockey depuis quelques semaines. Dans le cas du club midget AA, disons que la chimie n’a pas été évidente à se former entre des gars, avec un vécu de hockey fort différent. Heureusement, la situation semble s’être stabilisée avec l’arrivée d’un troisième groupe d’entraîneurs cette saison, avec à sa tête Jean-François Sénéchal et Justin Creamer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top