- PUBLICITÉ -
Des aspirations légitimes pour atteindre le niveau AAA

(Photo Michel Chartrand) - Le club de soccer U-13 AA de Saint-Eustache est composé des joueurs Evan Baehler-Lacroix, Mathieu Bellemare, Nathan Bergeron, Jérémie Cima, Charles Descoteaux, François Descoteaux, Sébastien Duquette, Gabriel Gauthier, Alexandre Jean, Sébastien Laferrière, Samuel Lemieux, Arnaud Moderie, David Paulmin, Baptiste Perisset et Robert Spilioe. Les Bruno Baehler et Daniel Descoteaux agissent comme entraîneurs.

Des aspirations légitimes pour atteindre le niveau AAA

Club de soccer U-13 de Saint-Eustache

L’Association de soccer de Saint-Eustache (ASSE) compte cette année une seule équipe AA chez les 13 ans et moins. Il s’agit d’un club masculin dirigé par Bruno Baehler et Daniel Descoteaux. Avec le soccer de calibre AAA qui débute au Québec à 14 ans, cette formation eustachoise peut donc aspirer d’ici la fin de l’année, à s’assurer d’une place pour la Ligue élite dès l’an prochain. Pour ce faire, dans la Ligue 3L (Laval, Laurentides et Lanaudière) qui regroupe 10 formations dans leur catégorie, les Eustachois peuvent prendre la voie la plus rapide en terminant parmi les trois meilleures équipes au classement. Si ce n’est pas le cas, une position finale en quatrième ou cinquième place, leur permettrait de disputer des parties éliminatoires pour tenter d’atteindre cet objectif.

Présent au premier affrontement du club U-13 de Saint-Eustache le 11 mai dernier, le président de l’ASSE, Christian Côté, n’a pas caché qu’il espère que ce groupe de joueurs parvienne à obtenir son laissez-passer pour les rangs AAA. «À long terme, notre but est de démontrer aux gens les plus réticents qu’à Saint-Eustache, le développement des joueurs élites est adéquat et que nous possédons des entraîneurs de qualité, capables de bien faire progresser les athlètes sous leur direction. Bref, dès qu’un club atteindra le niveau AAA, cela nous apportera beaucoup au niveau de la crédibilité», mentionne Côté.

Dans le top 5

Aux dires de l’entraîneur-chef, Bruno Baehler, de ce qu’il a vu ces dernières années et des résultats passés, son club se situe dans le peloton des cinq meilleures équipes. Justement, à l’occasion de leur premier duel en saison régulière, les Eustachois étaient opposés aux représentants de Fabrose, qui jouissent aussi d’une très bonne réputation aux yeux du coach Baehler. Les rivaux lavallois, nettement plus opportunistes en attaque l’ont emporté par blanchissage 3-0.

Lors de cette rencontre disputée sur l’excellente surface synthétique du parc Clair-Matin, les porte-couleurs locaux ont même dominé la première demie, sans toutefois réussir à capitaliser. «Depuis quelques années, notre manque de finition offensive nous cause beaucoup d’ennuis. Il faut par contre préciser que c’était que notre premier match. C’est donc normal que l’exécution n’est pas encore à son mieux», confiait Bruno Baehler, à l’issue du match.

Pour lui, tant que ses éléments fournissent l’effort attendu, il ne peut pas leur en vouloir.

Avec un calendrier chargé de 20 parties durant le calendrier régulier, cet entraîneur-chef prône donc la patience pour le moment et l’acquisition de bonnes méthodes de travail, autant lors des entraînements que dans les matchs.

D’autre part, en raison d’une sélection régionale qui prendra part à une compétition d’envergure, s’étalant sur deux semaines tout au plus, le coach prévoit la participation à un seul tournoi durant les prochains mois.

En parlant de cette future équipe des Laurentides à compléter, pour le moment, trois joueurs eustachois font partie du groupe des 20, toujours en lice. Il s’agit du gardien David Paulmin, de Sébastien Duquette et d’Alexandre Jean.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top