- PUBLICITÉ -
Déjà des médailles et des améliorations

(Photo Michel Chartrand) - Les athlètes du CASE ont réalisé 29 meilleurs temps personnels et obtenu neuf médailles à la compétition P1-P2 de CAMO, qui se tenait les 31 octobre et 1er novembre derniers.

Déjà des médailles et des améliorations

Club aquatique Saint-Eustache

Le calendrier de compétitions est entamé pour les nageurs du Club aquatique Saint-Eustache (CASE). Après s’être mis dans le bain, il est temps de fixer les objectifs de chacun.

«Dans l’ensemble des groupes, les athlètes ont réalisé des performances tout près de leurs meilleurs chronos personnels. L’objectif de la compétition était de faire le bilan des acquis pour ensuite élaborer les objectifs techniques et stratégiques à travailler d’ici les prochaines compétitions», souligne Sébastien Poulin, entraîneur en chef du CASE.

Les athlètes du CASE ont ainsi réalisé 29 meilleurs temps personnels et obtenu neuf médailles à la compétition P1-P2 de CAMO, qui se tenait les 31 octobre et 1er novembre derniers. Évoluant cette saison parmi les nageurs de 15-16 ans, Marie-Lou Lapointe a effectué le 50 m style libre en 27,59 secondes, remportant l’or. Elle est également allée chercher le bronze au 200 m quatre nages.

Quant à Sasha Pizzagalli, qui représentait le CASE pour la première fois en un peu plus d’un an, elle a récolté trois médailles chez les 17 ans et plus. Elle a obtenu l’or au 400 m quatre nages, le bronze au 400 m style libre et au 200 m quatre nages.

Sébastien Poulin a également souligné les performances réalisées par Sophie Marois. Celle-ci a marqué cinq meilleurs temps personnels en six épreuves. «Son rendement est exceptionnel à ce stade-ci de la saison. Nouvelle membre de l’équipe du Québec groupe d’âge, Sophie veut montrer qu’elle est capable d’être parmi les meilleures nageuses du Québec et elle s’entraîne de la bonne façon pour réaliser ses objectifs», soutient-il.

Première compétition de la Ligue senior

Charles Bonnoyer, Marie-Lou Lapointe, Sophie Marois et Isabelle Nolet ont également participé à la première compétition de la nouvelle Ligue senior, le 7 novembre dernier.

Cette ligue a été créée pour offrir des conditions de compétition optimales aux meilleurs athlètes du Québec âgés de plus de 15 ans.

Marie-Lou Lapointe a terminé troisième au 100 m papillon avec un temps de 1:07,47, soit une demi-seconde au dessus de sa meilleure marque en bassin de 25 mètres. «On voit qu’elle commence à avoir plus d’assurance par rapport aux stratégies de course et elle a plus de constance par rapport à la saison passée. On doit toutefois travailler un peu plus sur les virages et les fins de course afin d’obtenir les chronos souhaités», estime Poulin.

Charles Bonnoyer a remporté le bronze au 200 m dos, ce qui lui a permis de se faire remarquer par des entraîneurs du réseau universitaire qui sont à la recherche d’un dossiste pour les prochaines saisons, raconte-t-il.

Sophie Marois a réussi à relever le défi de participer à trois épreuves en moins de 2 h 30. Elle a réalisé son meilleur temps au 400 m quatre nages, arrivant troisième. Quelques minutes plus tard, elle concourait au 200 m dos où elle a pris le cinquième rang. Au 800 m libre, elle a complété l’épreuve avec 12 secondes de plus que son meilleur temps personnel. «Ce résultat est excellent si on tient compte du peu de temps de récupération qu’elle a eu entre ses courses», estime-t-il.

Quant à Isabelle Nolet, elle a réalisé sa meilleure performance à vie au 200 m libre. Son résultat lui a valu la onzième place. «Elle doit cependant travailler sur sa vitesse en début de course si elle veut réaliser ses objectifs personnels», mentionne Poulin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top