- PUBLICITÉ -
Début de l’aventure pour les joueuses eustachoises du U-14

Photo Yves Déry - Lors de leur premier match officiel dans le AAA, les joueuses du U-14 de Saint-Eustache et de Boisbriand, se sont surveillées étroitement.

Début de l’aventure pour les joueuses eustachoises du U-14

Soccer AAA

C’est fait, les représentantes eustachoises du U-14, ont disputé officiellement leur premier match au niveau AAA, samedi dernier, en recevant la visite des joueuses du FC de Boisbriand, sur le terrain de l’école secondaire des Patriotes.

Malheureusement pour les représentantes locales, elles se sont inclinées par la marque de 1-0. Reconnus comme des entraîneurs expérimentés et compétents, il va sans dire que les René Grammatico et Gaétan Courchesne ne sont pas prêts immédiatement à presser sur le bouton de panique. Cependant, ils ne se sont pas gênés pour indiquer à leurs protégées que rendues dans le calibre AAA, le jeu est nettement plus serré, et que si les filles ne jouent pas plus physiques, elles auront du mal à s’imposer.

«Puisque le niveau est meilleur, chaque mètre sur le terrain est encore plus difficile à gagner. Ainsi, nous avons beau avoir une équipe rapide, si les filles ne sont pas suffisamment combatives, nous aurons de la difficulté à créer de l’espace et augmenter nos occasions de marquer. Cela ne nous aide pas au niveau de la finition dans nos actions offensives, comme cela s’est produit dans ce premier match», mentionnait Grammatico à l’issue de la partie.

Parité

Ce dernier, membre du personnel technique au sein du soccer eustachois, a confiance en ses joueuses, mais il sait que ses ouailles auront beaucoup de compétition pour terminer parmi les 10 meilleures formations, et par surcroît, demeurer dans le groupe 1 dans le U-15.

Cet hiver, à l’occasion de rencontres préparatoires, le club qu’il dirige a prouvé qu’il était en mesure de vaincre des puissances comme Joliette et Lakeshore, mais peut aussi très bien s’incliner face à ces mêmes équipes et autres très bonnes formations. En fait, la ligne s’avère tellement mince que bien malin, la personne qui pourrait prédire avec exactitude, les clubs qui vont terminer dans le top 10.

Coupe du Québec

En plus d’être engagées dans une lutte qui s’annonce féroce avec les 17 autres formations, les Eustachoises vivront une belle expérience cette année en prenant part à la Coupe Québec. Si jamais elles passaient avec succès à travers les 4 rondes, elles obtiendraient alors directement leur laissez-passer pour les championnats canadiens, prévus au début du mois d’octobre.

D’ici le début de cette compétition, il sera important que les protégées du duo d’entraîneurs Grammatico/Courchesne prennent leur vitesse de croisière. L’an dernier, elles avaient notamment débuté lentement avant de s’emparer d’une cadence où elles se montraient difficiles à ralentir. Pour les entraîneurs, cela commence inévitablement par une présence plus physique dans le feu de l’action et un meilleur sens de l’anticipation de façon plus constante. Sauront-elles répondre à l’appel? Il faudra attendre les prochains mois avant de connaître la réponse.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top