- PUBLICITÉ -
De joyeuses retrouvailles pour Jonathan Huberdeau et Alexandre Beauregard

Photo Yves Déry - À l’occasion du passage de cette tournée spéciale à Saint-Eustache, il va sans dire que les Manuel Moreau et Mario Desgroseilliers, respectivement président et vice-président des Vikings, étaient fort heureux de renouer avec Jonathan Huberdeau et Alexandre Beauregard.

De joyeuses retrouvailles pour Jonathan Huberdeau et Alexandre Beauregard

La Coupe Memorial à Saint-Eustache

Afin de souligner la saison incroyable des Sea Dogs de Saint John, champions de la Ligue junior majeur du Québec (LHJMQ) et de la Coupe Memorial, SportEvenz a organisé une tournée spéciale du 21 au 24 juillet derniers. Pour ce faire, cette compagnie d’événements sportifs a pu compter sur la collaboration de sept hockeyeurs des Sea Dogs provenant de la région métropolitaine.

C’est ainsi que parmi les endroits visités, l’organisation des Vikings de Saint-Eustache a eu le privilège de voir cette tournée s’arrêter au Complexe Walter-Buswell (aréna de Saint-Eustache) le vendredi 22 juillet, en matinée. Pendant que les amateurs ont pu ramener à la maison des photos et objets photographiés, dans l’entourage des Vikings, ce passage a été l’occasion de belles retrouvailles.

En effet, au nombre des nouveaux champions chez les Sea Dogs, figurent deux anciens joueurs qui ont évolué avec les Vikings avant de graduer dans la LHJMQ. Le plus connu s’avère Jonathan Huberdeau, réclamé récemment en 1re ronde (3e au total) par les Panthers de la Floride. L’autre étant Alexandre Beauregard, celui-là même qui a réussi le but vainqueur face aux Olympiques de Gatineau, qui a assuré la conquête de la Coupe du Président.

Que de bons souvenirs pour Huberdeau

Si en l’espace de trois ans, Jonathan Huberdeau a connu un parcours de rêve, il faudra toujours se rappeler qu’il a commencé à faire saliver les recruteurs durant son passage avec les Vikings. Désavantagé à son arrivée du fait qu’il provenait des rangs bantam BB, le directeur-gérant actuel des Vikings, Mario Desgroseilliers, se rappelle que lors du camp d’entraînement, chaque semaine, les dirigeants ne pouvaient se résigner à l’idée de retrancher Huberdeau.

Ils ne l’ont jamais regretté puisque dès le début du calendrier régulier, il s’est mis à produire en attaque de façon remarquable pour une recrue. À la fin de la saison, il devenait la propriété des Sea Dogs, ces derniers qui n’avaient pas hésité à le repêcher en 1re ronde. Pour celui à qui on prête de bonnes intentions de percer l’alignement des Panthers dès septembre prochain en raison d’un sens du jeu extraordinaire, il ne conserve que des souvenirs heureux de son année passée avec les Vikings. «Je réalise que le fait d’avoir joué dans le midget AAA et reçu un bon enseignement de mes entraîneurs chez les Vikings m’a permis de me développer énormément.»

Si la conquête des grands honneurs au Tournoi de Saint-Léonard restera gravé longtemps à la mémoire d’Huberdeau, pour sa part, Alexandre Beauregard n’a pas eu la chance de s’aligner pour une aussi bonne formation en 2007-2008 avec les Vikings. Il compte moins de talent qu’Huberdeau, car il est reconnu davantage comme un attaquant au style de jeu physique.

À la fin de l’été, en tant que joueur invité, Beauregard prendra d’ailleurs part au camp des recrues des Coyotes de Phoenix. Mario Desgroseilliers se rappelle que Beauregard avait lui aussi une excellente attitude et toujours prêt à venir en aide à ses coéquipiers. «Pour notre organisation, c’est fantastique d’avoir des modèles comme Jonathan et Alexandre qui, malgré des styles différents, parviennent à s’imposer à des niveaux supérieurs», a conclu le directeur-gérant.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top