- PUBLICITÉ -
Championnat canadien de cheerleading

Photo Yves Déry - Une belle pyramide du Zénith du collège Saint-Joseph de Hull.

Championnat canadien de cheerleading

Un autre évènement en importance pour le cheerleading du Québec

La deuxième édition du Championnat canadien de cheerleading s’est tenue les 7 et 8 mai derniers au Complexe multisport Saint-Eustache. Un évènement d’envergure qui a rassemblé 5 279 athlètes et 185 équipes. En collaboration avec la Fédération de cheerleading du Québec et de l’Ontario, les équipes en compétition provenaient principalement de ces deux provinces.

L’évènement en constante évolution espère obtenir plus d’athlètes de partout au pays dans les prochaines années. «Cette année, c’était comme une invitation, il n’y a pas vraiment eu de qualification, mais on en veut à l’avenir. Il reste à nous entendre, toutes les fédérations, sur les évènements qui serviraient de qualification et les catégories», explique Catherine Marois-Blanchet, directrice générale de la Fédération de cheerleading du Québec. Elle a ajouté: «On a pour projet de mettre sur pied une fédération canadienne.»

Ce sport semble donc être sur une bonne lancée et prendra certainement de l’envergure dans les prochaines années. Le Championnat canadien qui s’est tenu en mai dernier s’est très bien déroulé. Forts de leur expérience avec le Championnat provincial d’avril dernier, plusieurs employés supplémentaires ont été ajoutés, aidant ainsi à la circulation des véhicules et des individus et renforçant la sécurité. «On s’améliore, déclare la directrice générale, on veut que ce soit une belle expérience pour tout le monde, autant les athlètes, les spectateurs que les organisateurs.»

L’équipe des juges de la fin de semaine était sensiblement la même qu’au Championnat provincial, même si moins de monde était présent samedi, lors de la première journée de compétition. Cela s’explique, en partie, par le fait que presque toutes les médailles ont été remises la deuxième journée et que les compétitions de plus haut niveau se disputaient le dimanche. Une très grosse fin de semaine pour les organisateurs avec des compétitions qui ont débuté chaque jour à 8 h 30 pour se terminer vers les 22 h 30.

Entre les prestations des équipes, deux personnes ont assuré une animation bilingue et très dynamique. Ils ont notamment fait participer deux personnes de la salle à relever un défi de cheerleading, celui d’effectuer une pyramide. De plus, parmi les spotters, ces personnes qui sont là pour assurer une sécurité supplémentaire aux athlètes lors des figures en hauteur, on retrouvait un athlète qui a livré quelques performances acrobatiques au sol pour le moins impressionnantes, et ce, sous les applaudissements et les encouragements de la foule présente.

De la région, dans la catégorie civile, on retrouvait le RND Elite Allstars de Bois-des-Filion, qui a obtenu une première place, entre autres au Junior Combiné Small & Large niveau 3 et International Combiné Small & Large niveau 5, ainsi que le Matrix Cheerleading de Mirabel, qui s’est classé premier au Senior Combiné Small & Large niveau 3. Pour le scolaire, les Drakkars de la polyvalente Sainte-Thérèse ont bien affirmé leur présence en obtenant la première place dans la catégorie Senior Open Small niveau 3.

Pour plus de détails sur les résultats des compétitions ou pour mieux connaître ce sport, il est possible de consulter le site Internet de la Fédération au [www.cheerleadingquebec.com].

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top