- PUBLICITÉ -
Audrey Joly, une athlète à surveiller

(Photo Yves Déry) - L’équipe de nageuses de Performance Synchro, grade 2 — dont font partie Christine Amyot-Cantin, Marianne Dancosse, Audrey Joly et Alysée Laroche — ont mérité l’argent pour leur performance.

Audrey Joly, une athlète à surveiller

Performance synchro, hôte d’une première compétition provinciale

Du club de nage synchronisée Performance Synchro, l’Eustachoise Audrey Joly est une athlète pleine de promesses. Elle a terminé sur la plus haute marche du podium à deux des trois épreuves auxquelles elle a participée, lors de la compétition interrégionale division 2 (ouest du Québec) qui se déroulait pour la première fois au Complexe aquatique Saint-Eustache.

En tant que soliste grade 3, elle a remporté l’or, suivie par l’Eustachoise Christine Amyot-Cantin, qui a décroché l’argent. En duo avec Anne-Sophie Saindon, Audrey Joly a également raflé la médaille d’or. «Elle a terminé première en figures imposées. C’est une athlète à surveiller», convient Lyna Côté, coentraîneuse-chef du club de nage synchronisée.

La soliste de Saint-Joseph-du-Lac, Alyzée Laroche, a gagné l’argent dans la catégorie grade 2, parmi les athlètes âgées de 12 ans et moins. Quant à la Mirabelloise Krystel Gasse, elle a remporté trois fois l’or: en solo, duo et équipe.

En duo, la Josephoise Marianne Dancosse a obtenu la première place dans la catégorie grade 2 open avec Charlotte Maheu-Savard. «Il s’agit de leur meilleur résultat cette saison», souligne Lyna Côté. Avec Béatrice Roy-Brunet, l’Eustachoise Gabrielle Lambert a, quant à elle, terminé au deuxième rang en duo grade 3.

Après leur routine de deux minutes et demie, l’équipe de nageuses en grade 2, a mérité l’argent et celle de niveau grade 4 — dont font partie Gabrielle Lambert, Marie-Claude-Lambert et Krystel Gasse — l’or. L’ensemble de ces résultats est d’autant plus satisfaisant que les médaillées sont ainsi assurées de participer au championnat québécois.

Selon Lyna Côté, l’équipe grade 2, dont font partie Christine Amyot-Cantin, Marianne Dancosse, Audrey Joly et Alysée Laroche, a connu sa plus belle performance. «C’est encourageant pour le championnat québécois du mois de mai. Autant d’un point de vue des figures ou de la flexibilité, elles ont bien travaillé. Nous avons atteint tous les objectifs», souligne-t-elle.

La compétition réunissait huit clubs de nage synchronisée répartis dans l’ouest du Québec, soit l’Abitibi-Témiscamingue, l’Outaouais, la banlieue nord de Montréal et l’ouest de Montréal. Quelque 175 athlètes étaient au rendez-vous pour tenter de se tailler une place pour le championnat québécois. «Les nageuses du club Performance Synchro ont été fidèles à elles-mêmes en ayant pour la grande majorité les plus hautes marches du podium», souligne Manon Bergeron, présidente du club.

Malgré le travail que l’organisation d’une compétition demande, celle-ci était visiblement satisfaite du déroulement de la compétition. «Il n’y a pas eu d’imprévus. Nous avons même pris de l’avance, mais nous avons tout de même respecté l’horaire. […] L’organisation d’une telle compétition demande un an de préparation», fait-elle savoir soutenant qu’il est trop tôt à savoir si l’an prochain une autre sera organisée.

L’événement sportif a pu être mis sur pied grâce aux nouvelles installations eustachoises. Selon Éliane Fortier de Synchro Québec, la piscine répond à toutes les exigences. «Avec deux bassins, il est possible de procéder aux échauffements pendant que d’autres exécutent leur routine. On est au paradis. Nous sommes choyés d’être ici», déclare-t-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top