- PUBLICITÉ -
Au Championnat canadien pour faire partie de l’équipe nationale

Le couple de patineurs artistiques en danse, formé de Jonathan Pelletier et Mylène Girard, est à quelques performances seulement d'être sélectionné sur l’équipe nationale. Pour ce faire, il devra terminer parmi les cinq premiers rangs au Championnat canadien, qui se tiendra du 14 au 17 janvier prochains.

Au Championnat canadien pour faire partie de l’équipe nationale

En patinage artistique – le couple Girard-Pelletier

Le patineur artistique Jonathan Pelletier est à quelques performances seulement d'être sélectionné sur l’équipe nationale. Pour ce faire, il devra terminer, avec sa partenaire Mylène Girard, parmi les cinq premiers rangs au Championnat canadien, qui se tiendra du 14 au 17 janvier prochains, à London, en Ontario.

Natif de Saint-Eustache, Jonathan Pelletier a connu une progression à la hauteur des attentes fixées. Près d’un an après s’être joint à une nouvelle partenaire (son amie de coeur) et à de nouveaux entraîneurs (Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon), le patineur artistique en danse, Jonathan Pelletier croyait en toutes les possibilités. Et c’est toujours le cas.

Depuis le mois de mai 2009, le couple est arrivé respectivement septième, sixième et deuxième aux trois évènements de la compétition d’été de Lake Placid. Jonathan et Mylène se sont classés premiers au Championnat de section du Québec, à Sherbrooke. Ce résultat leur a permis de participer au Défi de l’Est et l’Ouest du Canada, à Mississauga, en Ontario, en décembre dernier. Avec une première place à cet événement, ils ont été qualifiés pour participer au Championnat canadien. «C’était l’objectif. On suit le plan. Parce que c’est une année olympique, si nous sommes sélectionnés sur l’équipe nationale, nous pourrions avoir la chance de participer au Championnat des quatre continents, à Séoul, en Coré du Sud, fin janvier», indique-t-il.

Les patineurs souhaitent terminer au troisième ou quatrième rang au Championnat canadien. Si jamais ils réussissaient à se hisser au deuxième rang, ils pourraient concourir aux Mondiaux. «La troisième ou deuxième position n’est pas coulée dans le béton. C’est très motivant de savoir que tout le monde a une chance», rappelle-t-il.

Au cours des derniers mois, le couple a participé à une semaine d’entraînement à Lyon avec l’équipe de France. Parlant d’entraînement, Jonathan Pelletier est très heureux d’être dorénavant entraîné par les doubles vice-champions du monde, Marie-France Dubreuil et le Boisbriannais Patrice Lauzon. «Ce sont les meilleurs entraîneurs que nous n’avons jamais eus. Ça a aidé notre côté technique, notre façon de patiner. Ils sont capables de partager précisément leurs connaissances», souligne-t-il.

Ce sont eux qui signent leurs programmes long et court. Leurs chorégraphies ne sont pas constituées d’une série élémentaire de figures, mais d’une «suite de mouvements» réfléchie, explique le patineur qui habite maintenant Laval-Ouest.
«Nous avons connu une grosse progression cette année. Si nous la maintenons, nous pouvons envisager les Jeux olympiques de 2014», affirme-t-il. Inspiré par leurs entraîneurs et âgé de 26 ans, le couple Girard-Pelletier est d’autant plus motivé à cette idée lorsqu’il sait que Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon ont participé à leurs premiers Jeux olympiques à l’âge de 30 et 32 ans.
«Nous sommes encore en train d’apprendre. Lorsque nous avons été évalués par les juges, ils nous ont dit que nous avions beaucoup progressé», souligne Jonathan Pelletier qui représente toujours le Club de patinage artistique de Saint-Eustache. «Nous avons amélioré notre contrôle du corps dans le déplacement. Nous devons maintenant nous concentrer sur notre technique de virage et notre interprétation», conclut-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top