- PUBLICITÉ -
Sc 2018 04 21 8879

Sullivan Sparkes et Olivier Desjardins ont contribué à la deuxième victoire des Islanders dans la série. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Les Islanders créent l’égalité dans la série

La prolongation a été nécessaire à Charlottetown pour une seconde confrontation de suite. L’Armada s’est de nouveau inclinée, mercredi, cette fois-ci par la marque de 4-3 face aux Islanders qui ont créé l’égalité 2-2 dans la série.

Pascal Aquin a effectué une belle entrée dans le territoire de la Flotte avant de refiler à Keith Getson qui, du haut du cercle droit, a battu Émile Samson avec son dixième but des séries. Alexander Katerinakis, dans les deux premières minutes de la période de surtemps, avait la victoire au bout de son bâton, mais Matthew Welsh a frustré l’attaquant de l’Armada comme ce fut le cas à 33 autres occasions.

« Encore ce soir, c’est allé en prolongation. Ce ne sont que des petits détails, précise l’entraîneur de la Flotte, Joël Bouchard. On a nos chances. On frappe trois poteaux durant la rencontre. Eux, ils s’accrochent, ne se sauvent pas et ils attendent et sont opportunistes.»

La troupe laurentienne a échappé une avance de deux buts en troisième période. Derek Gentile a fait dévier le tir du défenseur Olivier Desjardins à mi-chemin dans la période. Quelques instants plus tard, sur un lancer du haut des cercles, Sullivan Sparkes a provoqué l’impasse en faisant 3-3.

«On a joué toute une troisième période, analysait Bouchard. Ce sont deux jeux coup sur coup. On ne s’est pas fait dominer. On paie cher pour nos erreurs.»

Pourtant, au début de l’engagement, le troisième trio de l’Armada a été insistant en attaque. À la gauche de Welsh, Anthony Poulin et Drake Batherson ont effectué un chassé-croisé. Batherson a refilé à Thomas Éthier qui offrait une priorité de deux buts à la Flotte.

Précédemment, en fin de période médiane, grâce à un échec avant soutenu d’Alex Barré-Boulet à quatre contre quatre, Alexandre Alain redonnait l’avance à l’Armada via son 12e filet des séries.

«Quand tu as plus de chances de marquer que l’autre équipe au cours des quatre matchs, tu vas en gagner des joutes, philosophait l’entraîneur de l’Armada. On va se dire les vraies affaires. Est-ce parfait? Non. Est-ce qu’on peut s’améliorer? Oui. »

Une meilleure amorce

Après une fin de rencontre en dents de scie au match numéro trois, l’Armada est sortie avec force lors du quatrième duel de la série. Le trio d’Alexandre Alain, Alex Barré-Boulet et Jan Hladonik bourdonnait dangereusement en zone offensive.

Sur un changement laborieux des défenseurs des Islanders, Antoine Crête-Belzile s’est servi de son flair offensif pour lober le disque à Drake Batherson. Ce dernier a battu Matthew Welsh pour ouvrir la marque.

Dix minutes plus tard, Brett Budgell était laissé seul dans l’enclave de l’Armada. L’attaquant de 16 ans a complété un tic-tac-toe amorcé par Nikita Alexandrov et Cameron Askew.

Les Islanders ont fait preuve d’indiscipline en début de période médiane. Ils ont malgré tout écoulé avec brio le désavantage numérique et, bien qu’ils aient acquis du momentum, ils ont été incapables d’avoir le dernier mot sur Émile Samson qui a fait face à 26 lancers.

La cinquième joute de la série aura lieu ce vendredi, à 19 h 30 à Boisbriand.

«Ça va être plaisant vendredi. Ce sera plein, le match sera à la télé et c’est pour ça qu’on joue au hockey. C’est une série âprement disputée. Maintenant, l’idée, c’est de repartir à zéro et d’aller gagner à la maison», a conclu Joël Bouchard.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top