- PUBLICITÉ -
Annie Bellemare, invitée d’honneur au Mérite sportif de Saint-Eustache

Annie Bellemare était heureuse de revenir à Saint-Eustache dans le cadre du Mérite sportif.

Annie Bellemare, invitée d’honneur au Mérite sportif de Saint-Eustache

Elle travaille maintenant pour Patinage Canada

Lors de la présentation du gala d’excellence Mérite sportif de Saint-Eustache, samedi soir dernier, le gratin sportif eustachois a eu l’occasion de renouer avec l’ancienne championne du Club de patinage artistique (CPA) Saint-Eustache, Annie Bellemare.

Invitée d’honneur de cette soirée, qui soulignait les 20 ans d’excellence des athlètes eustachois, celle-ci a paru aussi déterminée derrière le micro qu’à l’époque où elle faisait partie de l’élite canadienne du patinage artistique.

Il y a 20 ans, elle gagnait un Victor au tout premier gala d’excellence du Mérite sportif. «J’avais neuf ans et je me rappelle encore la nervosité que j’ai ressentie lorsque je suis montée sur le podium du haut de mes quatre pieds dans ma petite robe rose que ma mère avait confectionnée pour l’occasion. J’étais la plus jeune des gagnantes cette année-là et j’en étais fière, a-t-elle révélé à un auditoire qui était très attentif à ses propos.
«Ce que je savais, c’est que j’aimais patiner, ce que je ne savais pas à ce moment-là, c’est que ce serait pour moi le début d’une longue carrière dans le merveilleux monde du sport. Cela m’a permis de compétitionner dans plus de 20 pays, de faire partie des deux meilleures patineuses au Canada pendant plusieurs années et d’être membre de l’équipe mondiale», a-t-elle poursuivi.

Annie n’a pas manqué de rappeler qu’elle était, il y a 20 ans, une petite patineuse au CPA Saint-Eustache qui, avec le support de la Ville de Saint-Eustache, de généreux commanditaires et de son Club, a réussi à accomplir tous ses exploits.

Annie a aussi mentionné qu’elle n’a pas réalisé son rêve, celui de participer et de gagner une médaille aux Jeux olympiques en raison d’un mauvais «timing». Mais, elle ajoute que les exploits réalisés au cours de sa carrière lui ont permis d’être ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

Depuis qu’elle a abandonné la compétition, Annie a quitté Vancouver pour s’installer à Ottawa, où elle œuvre maintenant pour Patinage Canada. Son travail consiste à la gestion des commandites et à développer les promotions. Elle est également préposée aux évènements et au marketing. Elle voyage beaucoup, tout en travaillant à plusieurs évènements majeurs à travers le Canada. Elle sera aussi bénévole aux Jeux olympiques de Vancouver. Enfin, Annie est retournée aux études où elle prévoit obtenir un baccalauréat en commerce d’ici deux ans. La jeune femme de 29 ans se dit heureuse dans la vie et a encore plein de projets en tête.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top