- PUBLICITÉ -
Eco-Niobium Michel Gaucher

Au sujet du projet de réouverture de la mine de niobium d’Oka

Niocan ne passait pas. Aucun problème, on ajoute maintenant un tout petit préfixe et on nomme le projet ÉCO-Niobium. Il suffisait d’y penser, n’est-ce pas? La communauté d’Oka a déjà rejeté ce projet et alors? Passant outre à tout sens moral et éthique, il n’y a qu’à faire des promesses d’entrées d’argent de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars aux habitants d’Oka pour, une autre fois, s’acharner à faire passer un projet tout à fait inacceptable dans cette magnifique région agrotouristique et tenter de briser la cohésion sociale de la communauté okoise.

Je ne comprends pas, alors que nous nous battons contre le passage du pipeline Énergie Est qui pourrait, s’il y avait une fuite quelconque, compromettre l’eau potable d’un nombre incroyable de municipalités, que dis-je, d‘une grande partie des habitants de cette province, qu’on puisse ainsi mettre en péril la nappe phréatique de cette région agricole. En effet, quand on se promène alentour d’ici, on voit partout des vergers et des terres de culture; tout un endroit pour une mine! Et cela, au moment même où, chez nos voisins du Sud, leur très éclairé Président s’apprête à sabrer allégrement dans les fonds alloués au Programme de restauration des Grands-Lacs.

Malheureusement, encore une fois, l’appât du gain et le manque de vision de certaines personnes semblent faire en sorte qu’elles ignorent ou préfèrent ignorer à quel point nous sommes toutes et tous dépendants de nos ressources en eau potable, des ressources qui font l’envie de plusieurs? D’ailleurs ne dit-on pas que les prochains conflits risquent d’être déclenchés par des besoins de plus en plus pressants pour l’or bleu?   Nous pouvons nous passer de bien des choses sur cette Terre mais d’eau, NON. Il suffirait pourtant de bien peu pour créer une monumentale et dangereuse catastrophe.

Cher Hubert Reeves, votre «Mal de Terre» est en train de devenir une douloureuse et insupportable migraine!…

Andrée Laberge,

Saint-Joseph-du-Lac

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top