- PUBLICITÉ -
Totalement dévouée aux jeunes

Totalement Dévouée Aux Jeunes

Totalement dévouée aux jeunes

Moïra Duguay, Maison des jeunes de Blainville

«Mon prénom vient d’une chanson que personne n’a jamais entendue.» C’est sur ce ton mi-sérieux mi-blagueur que se présente Moïra Duguay, celle qui dirige depuis plus de 17 ans la Maison des jeunes de Blainville, où gravitent chaque semaine une trentaine de «beaux jeunes» comme elle les appelle.

Quiconque la côtoie le remarque aussitôt, cette travailleuse sociale de formation est une humaniste dans l’âme. Si cette Gaspésienne d’origine souhaitait initialement s’occuper des aînés, sa grande sensibilité l’a vite dirigée vers une clientèle plus jeune.

C’est d’ailleurs comme travailleuse de rue qu’elle a amorcé sa carrière en service social, à la fin de ses études collégiales à Saint-Jérôme où elle s’établit seule à l’âge de 18 ans. Un an durant, elle a été témoin de la misère urbaine.

La Maison des jeunes s’est ensuite inscrite sur son curriculum vitae. D’abord comme intervenante, puis quelques années plus tard, au poste de directrice générale de l’organisme. «Je suis tombée en amour avec les jeunes. Diriger un organisme, ce n’était pas un but dans ma vie. Mais je suis passionnée et persévérante» , explique celle qui croit fermement aux possibilités de «ses» jeunes.

Nouvelle maison de jeunes

Elle n’a jamais souffert de ne pas avoir eu d’enfants. Ses jeunes l’ont comblée. «Ça fait 20 ans que je suis quotidiennement avec des ados. Moi, je suis la matante cool» , dit-elle.

Et la générosité des Blainvillo is la touche. Chaque fois qu’elle leur a tendu la main au nom des jeunes, ils l’ont agréablement surprise.

«C’est important le milieu communautaire. C’est un milieu plus préventif. Moi, j’y crois beaucoup» , affirme Mme Duguay, parvenue au fil des ans à convaincre beaucoup de gens d’affaires de Blainville d’investir dans les jeunes.

Elle y a mis les efforts, mais ses espoirs ont été récompensés. Avec l’aide du milieu des affaires, des Blainvillois, elle est parvenue à réunir la somme nécessaire à l’achat d’une nouvelle maison pour ses jeunes, boulevard Curé-Labelle, où l’on a emménagé en 2015. Une réalisation qui comble la directrice Moïra Duguay.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top