- PUBLICITÉ -
Le Bénévole de l’année chez les Marthelacquois

Le Bénévole De L’année Chez Les Marthelacquois

Le Bénévole De L’année Chez Les Marthelacquois

Le Bénévole de l’année chez les Marthelacquois

Claude Sigouin

Claude Sigouin a été honoré récemment lors de la Soirée hommage aux bénévoles de la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, à titre de Bénévole de l’année. Il est impliqué au sein des organismes marthelacquois depuis 35 ans, que ce soit pour le baseball, les cadets ou les Chevaliers de Colomb.

M. Sigouin avait été invité à la Soirée des bénévoles, mais le même soir, il devait se rendre à Québec pour le congrès des Chevaliers de Colomb. «Je pensais assister à la soirée-hommage et quitter tôt pour me rendre à Québec. Toutefois, notre mairesse a insisté pour que je demeure plus longtemps. C’est à ce moment-là que j’ai compris qu’il y avait quelque chose pour moi» , a d’abord indiqué le lauréat.

«Recevoir un honneur semblable, ajoute-t-il, c’est une tape dans le dos et ça fait plaisir. C’est intéressant de constater que ton travail au sein des organismes est reconnu par les instances de la ville. Je ne fais pas du bénévolat pour avoir une reconnaissance, mais une petite tape dans le dos, ça fait du bien et ça nous encourage à continuer.»

Âgé de 72 ans, M. Sigouin a également indiqué que ça fait 41 ans qu’il habite à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Les parents de son épouse avaient une maison d’été à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. De Montréal, ils venaient les visiter en train. Ils ont décidé d’acheter cette maison et ils sont marthelacquois depuis ce temps.

«Quand nous sommes arrivés ici, raconte M. Sigouin, nous allions souvent à la plage Roger, devenue une marina. Encore aujourd’hui, je monte sur mon vélo et j’aime bien me rendre par la 37e Avenue, jusqu’à la marina au bord du lac. Pour moi, Sainte-Marthe, c’est la tranquillité. Nous connaissons tout le monde sur notre petite rue.»

Baseball

Pour ce qui est de son bénévolat, il a d’abord commencé à s’impliquer au sein des loisirs du Pavillon de la jeunesse. Ses enfants jouaient au baseball et il s’est joint au comité organisateur. Il se souvient avoir été entraîneur, directeur et trésorier. «Il fallait, mentionne-t-il, ramasser des fonds pour acheter les habits de baseball et s’occuper de nos jeunes pour qu’ils puissent pratiquer leur sport favori. La Ville s’occupait de nous fournir les terrains de baseball.»

Cadets

Il poursuit ainsi: «Quand mes enfants ont eu 14-15 ans, ils voulaient être dans les cadets. Ils ont d’abord joint les cadets dans la Ligue navale de Boisbriand. Mon épouse et moi avons intégré le comité de cet organisme et d’ailleurs nous sommes membres à vie de la Ligue navale du Canada.»

M. Sigouin est très heureux d’être encore impliqué au sein de la Ligue navale du Canada, un organisme régi par les Forces armées canadiennes et qui enseigne le civisme et la discipline à nos jeunes. Il s’est aussi joint à la Ligue navale de Deux-Montagnes, et a occupé plusieurs postes, dont celui de directeur régional pour la division du Québec. Son fils Marc est aujourd’hui commandant de 17 corps de cadets au Québec. Même son petit-fils est maintenant dans les cadets.

Chevaliers de Colomb

En ce qui concerne les Chevaliers de Colomb, il a été initié en 1974, mais il est vraiment impliqué depuis quatre ans, alors qu’il a été approché par le grand chevalier. «Depuis deux ans, je suis député grand chevalier, soit l’équivalent d’un vice-président et je me présente aux élections de juin prochain, pour devenir grand chevalier pour le Conseil 9592, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Portes ouvertes

- PUBLICITÉ -
Top