- PUBLICITÉ -
<p class='credit_photo'>Photo SACO</p><p
class='bas_vignette'>Ci-dessus, on aperçoit l’Okoise Chantal Gervais, aussi membre de la SACO et titulaire de l’orgue d’Oka, qui joue de l’orgue Casavant dans l’église L’Annonciation.</p>

Photo SACO

Les membres de la SACO ont organisé plusieurs activités, dont des projections de films de l’ONF.

Photo SACO

Ci-dessus, on aperçoit l’Okoise Chantal Gervais, aussi membre de la SACO et titulaire de l’orgue d’Oka, qui joue de l’orgue Casavant dans l’église L’Annonciation.

La SACO dévoilera une exposition et sa programmation d’automne ce samedi

Depuis septembre dernier, un nouvel organisme voué à la promotion des arts à Oka a vu le jour: la Société des Arts et Culture d’Oka (SACO). À peine huit mois sortie de sa chrysalide et déjà une multitude de projets artistiques émanent de cette association. Projection de films, théâtre et rencontres littéraires ne sont que quelques-unes des activités qu’on pourra y vivre.

Les membres de la SACO invitent la population, les artistes et les artisans à se joindre à eux le 17 juin à 14 h à la mairie d’Oka. Ils procéderont alors au dévoilement officiel de leur première programmation automnale 2017.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir L’art de la rue, une exposition okoise qui se matérialisera ici et là dans les rues de la municipalité par de jolis panneaux. Poésie et photographies s’y donneront rendez-vous, promet-on, et ce, pour le plus grand bonheur des yeux de ceux qui les découvriront.

Le président de la SACO, Marc Le Boulengé, se veut rassembleur et invite les citoyens à venir découvrir l’espace artistique et les avantages que procure la SACO. «Nous sommes une jeune association et tous les citoyens sont les bienvenus. Nous cherchons d’ailleurs de nouveaux membres et des bénévoles pour se joindre à nous» , explique ce dernier.

Toute une mission

Précisons que la mission de cette société sans but lucratif est de produire des événements culturels et artistiques, de promouvoir et développer l’empreinte culturelle et artistique d’Oka et de coordonner les différentes manifestations artistiques. De plus, elle vise à diffuser et participer au rayonnement des artistes de la municipalité, à regrouper les créateurs et artistes de la région et finalement à veiller à la sauvegarde du patrimoine.

5e édition du Baz’art d’Oka

La SACO sera aussi de la 5e édition du Baz’art d’Oka qui aura lieu les 30 septembre et 1er octobre dans le cadre des 21es Journées de la culture. L’événement réunira une cinquantaine d’artistes d’ici, et Marc Le Boulengé signale qu’il est encore possible de s’inscrire.

Interpeller les jeunes

En décembre, la SACO souhaite réaliser une pièce de théâtre de Noël pour les jeunes d’Oka et des environs. «La pièce Noël chez les gens du pays a été écrite par l’auteure okoise Francine Allard et elle sera mise en scène par Fanny Goulet. On cherche des jeunes qui aimeraient incarner les personnages de l’histoire» , précise Marc Le Boulengé. Et il ajoute en un clin d’œil être aussi à la recherche de jeunes âgés de 7 à 13 ans pour former une chorale régionale des jeunes.

Que dire de plus, sinon que les idées ne manquent pas au sein de cette jeune organisation. Pour en savoir davantage sur les activités de la SACO, il est possible de consulter sa page Facebook ou d’appeler au 514 273-5101.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top