- PUBLICITÉ -
Il est encore un bénévole infatigable à 89 ans!

Il Est Encore Un Bénévole Infatigable à 89 Ans!

Il est encore un bénévole infatigable à 89 ans!

Roger Brunet

Ce n’était pas la première soirée Hommage aux bénévoles de Sainte-Marthe-sur-le-Lac à laquelle il assistait le mois dernier, car il est impliqué bénévolement dans sa communauté depuis 33 ans. Roger Brunet a reçu la mention Bénévole Coup de cœur du conseil municipal et ce qu’il y a de plus remarquable, c’est qu’il soufflera sous peu sur 89 chandelles!

«J’ai déjà eu plusieurs certificats honorifiques comme administrateur d’organismes. Il me manquait les titres de Bénévole Coup de cœur et de Bénévole de l’année. J’ai reçu l’hommage Coup de cœur et je dois avouer que ça donne un petit pincement au cœur» , a commencé à raconter M. Brunet.

Il s’est empressé d’ajouter: «Ça me fait énormément plaisir et tout le monde dans la salle était très content pour moi. Tous m’ont confié que j’aurais dû l’obtenir bien avant, mais je me suis rendu compte que les organisateurs me confondaient avec Léo Brunet, qui a déjà reçu cet honneur.»

Roger Brunet est originaire de Saint-Faustin. Il a demeuré en Abitibi, à Montréal, et en 1967, il s’est amené dans la région, à Saint-Eustache. C’est en 1985 qu’il est devenu officiellement résidant marthelacquois, alors qu’il s’est installé au Domaine des maisons modulaires.

«Nous avions une grande maison à Saint-Eustache et un chalet à Saint-Liguori. Comme les enfants étaient partis, nous avons été attirés par le Domaine des maisons modulaires pour avoir une plus petite maison. Dès mon arrivée, je me suis occupé des loisirs du Domaine» , a expliqué M. Brunet.

Loisirs

Parmi ses loisirs, il y a la danse. M. Brunet a même été moniteur pour l’organisation de la Danse de l’amitié entre 1991 et 1995. «Je connaissais, dit-il, toutes les danses et il faut dire que mon épouse a été 20 ans dans le comité.»

L’année 1995 a été toutefois difficile pour M. Brunet. «J’ai été opéré pour le cœur et j’ai mis un an à me remettre sur mes deux pieds. J’ai eu quatre pontages avec des complications. J’ai fait 59 jours à l’hôpital. Ce fut pénible, mais j’ai très bien récupéré.»

Pour plus de sécurité, M. Brunet est devenu un résident du HLM de la Villa du Bonheur, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Toutefois, il avait encore la bougeotte. Il s’est occupé de la présidence des loisirs de sa résidence en plus de gérer trois ligues de quilles pour le club de l’âge d’or.

«J’adore organiser des activités. J’en ai jamais assez. J’en cherche toujours» , dit-il de sa voix qui sonne encore jeune et solide au bout de la ligne téléphonique. «Je suis même capable de crier encore assez fort» , ajoute-t-il. Eh bien, à la Villa du Bonheur, qui comprend 27 logements, une fois par mois, c’est lui qui crie le bingo. C’est Roger Brunet qui a démarré la soirée du bingo en 1995, et ça dure encore.

Club de l’âge d’or

Parmi ses nombreuses activités sociales, Roger Brunet est actuellement le secrétaire trésorier du Club de l’âge d’or de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Il a aussi deux jours de quilles par semaine, mais il ne se contente pas d’envoyer sa boule au bout de l’allée. Il est le directeur financier de son groupe de quilles.

«Mon épouse commence à trouver que j’en ai beaucoup. Elle n’est pas capable de me suivre dans toutes mes activités. Je suis son aidant naturel» , de dire M. Brunet, qui ajoute qu’au centre communautaire, il y a huit tapis neufs pour la pétanque intérieure. «J’ai remplacé le président pour la pétanque intérieure il y a 15 ans, et je suis encore à la présidence.»

Il est à noter que le club de pétanque s’appelle Fleur de l’âge, mais aussi bien dire que c’est Roger Brunet qui est encore dans la fleur de l’âge… à 89 ans!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top