- PUBLICITÉ -
Les plans de la nouvelle bibliothèque ont été réalisés par Coursol-Miron Architectes.

La bibliothèque donnera accès à une grande terrasse.

Yves Legault, conseiller du district 3, François Racine, conseiller du district 6, Annie-Claude Lacombe, conseillère du district 5, Sonia Paulus, mairesse, Jean-Guy Lajeunesse, conseiller du district 2, et André Bessette, conseiller du district 4, ont procédé à la pelletée de terre officielle le 26 avril.

Coup d’envoi des travaux de la nouvelle bibliothèque

Les travaux de construction de la nouvelle bibliothèque municipale sont commencés. Pour Sainte-Marthe-sur-le-Lac, la concrétisation de ce projet de 7,3 millions de dollars représente, au-delà des coûts, un investissement dans la culture, le savoir et la qualité de vie.

Le nouveau bâtiment sera relié à l’actuel centre communautaire, situé derrière l’hôtel de ville. Une fois aménagée, la bibliothèque occupera un seul et même étage sur une superficie de plus de 13 000 pieds carrés et sera entièrement fenestrée. En plus d’être plus spacieux et plus convivial, ce nouvel espace culturel sera adapté aux toutes dernières technologies et accessible aux personnes à mobilité réduite.

«C’était un besoin criant. La superficie de l’actuelle bibliothèque ne suffit pas» , affirme la mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sonia Paulus. Déjà, en 2012, une étude commandée par la Ville démontrait la nécessité d’aller de l’avant avec de nouveaux locaux. Cinq ans plus tard, le projet prend finalement forme.

L’inauguration des nouvelles installations est prévue en 2018. À l’intérieur, on retrouvera des sections consacrées aux adultes, aux enfants et aux adolescents. Plus d’une cinquantaine d’ordinateurs, un laboratoire informatique et des salles polyvalentes seront mis à la disposition des usagers. L’environnement sera aussi adapté aux besoins des jeunes familles, avec une gare pour poussettes et un coin allaitement. La présence de tables, de chaises, de fauteuils, de gros coussins confortables et d’un foyer permettra de créer une ambiance propice au calme et à la détente. Les gens auront également accès à une terrasse extérieure.

«C’est fantastique pour nos citoyens, autant pour les jeunes que pour les plus âgés» , estime Mme Paulus.

Elle précise que ce projet se veut tourné vers l’avenir. Un nouveau système de prêt de livres avec des bornes d’autoprêt sera d’ailleurs déployé et ajoutera à la présence des préposés au comptoir. Une chute à livres intelligente sera aussi installée.

Un long parcours

Depuis l’étude effectuée en 2012, le dossier de la bibliothèque a connu plusieurs rebondissements. En effet, en février 2014, le gouvernement du Parti québécois a annoncé l’octroi de 1,5 million de dollars pour la réalisation du projet. Élu au pouvoir en avril de cette même année, le Parti libéral n’a toutefois pas donné suite à cet engagement. Ne baissant pas les bras, la mairesse Sonia Paulus poursuit ses représentations dans l’espoir d’obtenir une aide gouvernementale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top