- PUBLICITÉ -
Barbier de père en fils depuis plus de 50 ans

Barbier De Père En Fils Depuis Plus De 50 Ans

Barbier De Père En Fils Depuis Plus De 50 Ans

Barbier de père en fils depuis plus de 50 ans

Albert et Éric Binette

Né à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, en 1974, Éric Binette a grandi dans la maison familiale sur le chemin d’Oka, où se trouvait le salon de barbier de son père Albert. Il a pris la relève de son papa, si bien que les Marthelacquois ont droit à un salon de barbier géré de père en fils, et ce, depuis 1966.

«Mon père est natif de Saint-Joseph-du-Lac. Il s’est amené à Sainte-Marthe-sur-le-Lac dans les années 60, et en 1966, il a pris la place du barbier Pilon, à l’époque, en se portant acquéreur de l’ancienne école pour démarrer son propre salon de barbier.»

Éric Binette a toujours vécu à Sainte-Marthe-sur-le-Lac depuis sa tendre enfance. «Ce que j’aime de ma ville, ajoute-t-il, c’est que nous sommes à proximité des pistes cyclables. J’ai toujours fait beaucoup de vélo et j’ai profité énormément des pistes au Parc national d’Oka. J’aimais aussi beaucoup aller à la plage au Parc d’Oka.»

Plusieurs personnes pensent qu’Éric Binette est devenu barbier parce qu’il habitait dans la même maison que le salon de barbier. Bien au contraire, son père lui interdisait l’accès au salon. «Il ne voulait pas que je tourne autour de la chaise pendant qu’il travaillait» , dit-il en rigolant.

Dans sa jeunesse, Éric a essayé plusieurs métiers et n’arrivait pas à trouver sa voie. Il a pris la décision de suivre un cours de coiffure à l’école. «J’ai comme eu un coup de foudre pour ce métier. Je me suis aperçu que j’avais la génétique du paternel et ce fut un vrai déclic.»

De Albert à Éric

Son père a travaillé seul pendant 30 ans, et il a ajouté une deuxième chaise à son salon en accueillant Éric avec lui, en 1996. «C’est un métier visuel, explique-t-il, et c’est en regardant travailler mon père que j’ai vraiment appris le métier.»

Le duo Binette a ajouté une troisième chaise en 2006. Le père a continué de travailler avec son fils jusqu’en 2016, avant de prendre sa retraite après 50 ans au service des Marthelacquois. Il s’agit d’un exploit remarquable. Au départ, c’était le salon de barbier Chez Albert et ensuite c’est devenu Chez Albert et Éric. Maintenant, c’est le salon de barbier Éric.

«J’ai présentement, indique Éric, trois chaises avec quatre employées. Nos trois chaises sont toujours en service pour répondre à la demande de plus en plus grandissante. Notre clientèle se développe à grande vitesse.»

Effectivement, la population a fortement augmenté à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et selon Éric Binette, la tendance en matière de coiffure pour hommes est revenue vers le barbier, parce que beaucoup d’hommes portent des barbes.

Agrandissement

«Malheureusement, poursuit-il, nous constatons qu’il y a des journées où l’attente pour nos clients est trop longue. Je me fais demander depuis quelques années qu’est-ce que j’attends pour agrandir le salon.»

Éric Binette ne pouvait donc nous laisser sans faire cette annonce. C’est officiel, il a obtenu la permission de la Ville. «Nous allons agrandir le salon avec un ajout de 10 pieds par 10 pieds pour avoir une quatrième chaise et nous aurons de la place pour une cinquième chaise éventuellement.»

Les travaux auront lieu à partir du mois de mai et l’inauguration de la quatrième chaise est prévue en juillet. «Je recherche un barbier ou une coiffeuse pour hommes à temps plein et à temps partiel avec une clientèle fournie» , termine Éric Binette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top