- PUBLICITÉ -
Accueillir les gens chaleureusement au cœur du village

Accueillir Les Gens Chaleureusement Au Cœur Du Village

Accueillir les gens chaleureusement au cœur du village

Céline Labbé et Michelle David

Après la crise d’Oka, plusieurs commerces ont quitté le cœur du village. Céline Labbé et Michelle David ont décidé en 2007 d’instaurer sur la rue Notre-Dame, une boulangerie-pâtisserie et café bistro. Aujourd’hui, La panière d’Alexie devient de plus en plus le perron du village.

«Nous avons commencé à faire nos recettes de pain et de pâtisseries dans le sous-sol de notre résidence à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Nous avions beaucoup de clients à Oka et nous avons pris la décision de nous y installer parce que nous avons été attirées par la beauté du village sur le bord du lac et qu’un commerce comme le nôtre était inexistant» , de mentionner Céline, celle qui est boulangère.

Pour les deux propriétaires, la boulangerie et la pâtisserie, c’est une seconde profession. Céline Labbé était éducatrice spécialisée en délinquance. Elle a même travaillé pendant cinq ans en France. D’ailleurs, elle a découvert le goût du vrai bon pain chez nos cousins français. Pour ce qui est de Michelle David, elle était musicothérapeute. Elle joue de façon magistrale sur le piano et la harpe qui se trouvent dans la salle à manger.

Plus que du pain et des pâtisseries

Les murs de cette même salle à manger font office de galerie d’art, car les œuvres de l’artiste-peintre Maxime Lacourse, sont exposées en permanence depuis l’ouverture du commerce. Il n’y a pas seulement que du pain et des pâtisseries à La panière d’Alexie. Un chef cuisinier concocte de bons plats. Déjeuners et dîners sont servis alors que la cuisine française est à l’honneur avec, entre autres, le canard, la volaille, le poisson et les crêpes bretonnes au menu.

La salle à manger peut loger jusqu’à 50 personnes et la terrasse extérieure peut accueillir également jusqu’à 50 personnes. «Nous offrons des soupers spectacles une fois par mois le samedi et un brunch musical chantant un dimanche par mois. Ce sont des activités qui rassemblent. Patrick Normand et sa fille sont d’ailleurs venus présenter un spectacle pas plus tard que la semaine dernière» , a indiqué la boulangère.

Le temps fort de l’année, c’est de la Saint-Jean-Baptiste jusqu’à la récolte des pommes. «Nous aurons très certainement une belle ambiance le dimanche 24 juin alors que nous aurons plusieurs musiciens qui défileront sur notre terrasse. En plus de bénéficier de la belle nature du parc national d’Oka en tant que résidentes, nous avons beaucoup de clients qui viennent du parc.»

Grand-mère Alexina

Pour ceux et celles qui se demandent d’où vient l’appellation La panière d’Alexie, elle provient du nom de la grand-mère de Céline en l’occurrence Alexina Riendeau. Celle-ci a colonisé l’Abitibi au moment du grand défrichement de ses terres en se promenant avec sa canne de levain dans les camps de bucherons. Ce levain lui permettait de fabriquer du bon pain pour ces hommes qui travaillaient si fort.

«Je n’ai pas connu ma grand-mère, mais on m’appelait la petite Alexie parce que je lui ressemble beaucoup» , de mentionner Céline Labbé, qui est originaire de Lasarre en Abitibi. «D’où je viens, ajoute-t-elle, les gens se connaissent plus entre eux. Nous avons organisé une collecte de fonds pour les sinistrés de l’inondation du printemps 2017. C’est un petit geste social qui permet de tisser des liens entre les citoyens.»

Après leur arrivée sur la rue Notre-Dame, d’autres commerces telles une chocolaterie, une savonnerie et une boutique de sport nautique ont, entre autres, vu le jour dans le voisinage. «Avec le temps, et ce depuis dix ans, nous sentons que nous devenons le perron du village» , de conclure Céline Labbé.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top