- PUBLICITÉ -
Une nouvelle équipe dans les Basses-Laurentides

(Photo Michel Chartrand) - Ce nouveau conseil de gestion est composé de femmes «de cœur et d’action»: Danielle Thuot, Laurence Bain Chaumillon, Nadia Ranger, Cécile Lussier, Lucie Gohier, Carolle Labrèche et de la présidente, Johanne Boivin.

Une nouvelle équipe dans les Basses-Laurentides

Réseau des femmes d’affaires du Québec

Les femmes d’affaires des Basses-Laurentides peuvent maintenant compter sur une nouvelle équipe pour organiser des activités d’échanges et de réseautage.

Lors d’une première activité, le 27 janvier dernier, le Réseau des femmes d’affaires du Québec (RFAQ) a présenté la présidente et toute l’équipe du conseil de gestion de la région des Basses-Laurentides. Ce nouveau conseil de gestion est composé de la présidente, Johanne Boivin, et de six femmes «de cœur et d’action» qui vont voir à organiser des activités «enrichissantes et stimulantes», destinées aux femmes d’affaires membres du RFAQ des régions des Basses-Laurentides, des Laurentides et de Laval.

Ce comité qui a déjà existé renaît avec Danielle Thuot, Laurence Bain Chaumillon, Nadia Ranger, Cécile Lussier, Lucie Gohier et Carolle Labrèche. Elles verront à organiser une activité de réseautage chaque mois, lors de déjeuner, dîner ou souper, permettant à chacune des membres d’assister, selon ses disponibilités et ses intérêts, à des ateliers, des conférences, des témoignages, des formations, etc. «On veut permettre aux membres des Basses-Laurentides, des Laurentides et de Laval de se rencontrer et de réseauter. Nous avons un peu le même rôle qu’une Chambre de commerce et d’industrie, mais réservée aux femmes», indique Laurence Bain Chaumillon, responsable de la promotion, des communications et déléguée commerciale.

La région des Basses-Laurentides réunit quelque 130 membres actuellement. Une soixante de membres et de non-membres a participé à la première activité, dont Nicole Beaudoin, présidente-directrice générale du RFAQ.

La présidente de la région, Johanne Boivin, a déclaré avoir accepté la présidence pour relever le défi, «puisque nous connaissons la pertinence de relancer cette belle région». «J’arrive avec un esprit de renouveau. Nous sommes ouvertes aux idées», a ajouté la femme d’affaires.

L’activité de lancement s’est déroulée au Vignoble de la Rivière du Chêne à Saint-Eustache. La copropriétaire, Isabelle Gonthier, a pris quelques minutes pour témoigner brièvement de son expérience et de son parcours. «Nous voulions montrer à nos enfants qu’il y a des épreuves qu’on ne choisit pas, qu’il faut les accueillir et continuer», a-t-elle déclaré faisant référence à l’incendie qui a ravagé l’établissement, il y a un an.

Le conseil de gestion tiendra une conférence le 24 février prochain. La présidente de Joanel, Johanne Boivin, traitera de passion. Un dîner de réseautage est prévu pour le 24 mars. Une conférence sur le protocole et le savoir-faire aura lieu le 28 avril. D’autres activités restent à déterminer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top