- PUBLICITÉ -
Un investissement de 10 millions de dollars sur le site du Cinéma Saint-Eustache

(Photo Michel Chartrand) - La première phase du projet, un édifice de deux étages en forme de «L», sera positionnée à l’emplacement actuel du restaurant Memphis Belle. Éric Bouchard et Marc-André Lavoie, propriétaires du Cinéma Saint-Eustache, ainsi que Daniel Brisson, de Tandem Développement, en sont les initiateurs.

Un investissement de 10 millions de dollars sur le site du Cinéma Saint-Eustache

Projet commercial de 25 000 pieds carrés

Un projet commercial de 25 000 pieds carrés représentant un investissement total de plus de 10 millions de dollars se prépare sur le site du Cinéma Saint-Eustache.

En point de presse, les propriétaires du Cinéma Saint-Eustache, Marc-André Lavoie et Éric Boucher, ont annoncé leur association en compagnie de Daniel Brisson, de Tandem Développement, pour cet investissement qui sera effectué en deux phases. À terme, les promoteurs du projet veulent créer un pôle d’attraction de la clientèle en synergie avec le service offert par les salles de cinéma.

Tout d’abord, la première phase consiste à construire un immeuble de deux étages en forme de «L» à l’intersection de la 25e Avenue et de l’avenue Mathers, lequel sera positionné où l’on retrouve présentement la bâtisse du restaurant Memphis Belle. «Le rez-de-chaussée accueillera des commerces de services tels que salon de coiffure, vidéo et téléphonie cellulaire, restaurant, salle de montre pour cuisine et salle de bain, magasin de décoration et autres», indique-t-on chez les promoteurs. Le deuxième étage, offrant une visibilité au-dessus de l’autoroute 640, pourra accueillir des locataires tels que services comptables, services financiers, services juridiques, bureaux de professionnels. En fait, le deuxième étage sera consacré aux locataires qui désirent se doter d’une image régionale en répondant à leurs besoins d’expansion.»

Profiter du fort achalandage du secteur

Actuellement, l’achalandage au cinéma s’établit à 800 000 personnes par année, indique Marc-André Lavoie. Les promoteurs estiment que l’achalandage de véhicules sur la 25e Avenue et sur l’autoroute 640, de plusieurs milliers de véhicules par semaine, fait la belle part à leur projet.

Les entrées du Cinéma Saint-Eustache seront réaménagées afin d’assurer plus de fluidité de la circulation dans ce secteur. Il y en aura trois, une sur la 25e Avenue et deux autres sur l’avenue Mathers, lesquelles seront déplacées pour donner accès aux deux phases du projet. «Ce réaménagement permettra aux usagers de choisir plus facilement un stationnement et d’avoir accès au cinéma, aux commerces et aux bureaux.»

Location des espaces

«Les nouveaux locataires de bureaux et commerciaux pourront y apposer une enseigne de prestige sur une des autoroutes les plus achalandées du Québec», dit-on chez les promoteurs, qui font valoir que la location des espaces se déroule bien.

Entre autres, des franchises comme La Crémière, Presse Café et Thaï Express ont déjà confirmé leur présence dans la phase I du projet, et d’autres ententes seront signées au cours des prochaines semaines. Les plans de construction doivent être déposés à la Ville en mars et la construction de la première phase débutera au cours des prochains mois. Les locataires devraient être en mesure d’entrer dans leurs nouveaux locaux dès cet automne.

Quant à elle, la deuxième phase consiste en un projet de bureaux de 20 000 pieds carrés qui sera situé à l’extrémité est du terrain du stationnement du Cinéma. Cette seconde et dernière phase devrait être complétée en 2012. À terme, le projet de la phase I permettra la création d’une centaine d’emplois.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top