- PUBLICITÉ -
Un 11e Concours québécois en entrepreneuriat

(Photo Michel Chartrand) - Entourant les deux coprésidents d’honneur de cette 11e édition, Jean-François Caron et Éric Paquette, nous reconnaissons France Gamache (CLD MRC Deux-Montagnes), Johanne Fontaine (CLD de Mirabel) et Christian Thibeault (Sodet (CLD) Thérèse-De Blainville).

Un 11e Concours québécois en entrepreneuriat

Parrainé par les CLD de Deux-Montagnes, Mirabel et Thérèse-De Blainville

C'est à l'Impéria Hôtel et Suites, à Saint-Eustache, que les trois CLD des Basses-Laurentides - Deux-Montagnes, Mirabel et Thérèse-De Blainville - ont donné le coup d'envoi de la 11e édition du Concours québécois en entrepreneuriat, section locale. Avec eux, les deux propriétaires de l'Impéria et coprésidents d'honneur de l'évènement, Jean-François Caron et Éric Paquette. «Nous connaissons bien la mission des CLD pour avoir fait affaire avec eux au début de notre carrière. Et puis quand vient le temps de parler des jeunes entreprises, nous sommes les premiers promoteurs», lancent à l'unisson les deux hommes associés en affaires depuis 1996.

C’est également à cet hôtel, situé au 570, rue Dubois, à Saint-Eustache que se déroulera l’activité de remise de prix, le 16 avril prochain, alors que les lauréats à l’échelon local seront couronnés. «Il y a aura ensuite une remise au niveau régional puis une autre au niveau provincial cette fois», souligne France Gamache, du CLD de la MRC de Deux-Montagnes.

Le Concours

Mis sur pied voilà 11 ans, le Concours québécois en entrepreneuriat est le seul du genre à réunir le monde de l’éducation et le milieu des affaires. Le concours s’adresse également aux femmes et aux hommes de 18 ans et plus qui ont un projet d’entreprise et qui en sont aux premières étapes de sa réalisation. En s’inscrivant au volet Création d’entreprise du concours, ces futurs entrepreneurs sont amenés à préparer un plan d’affaires détaillé pour bien évaluer le potentiel de leur projet et se poser les bonnes questions dès le début.

Seront admissibles les projets d’affaires ou entreprises qui n’ont pas obtenu de revenus de vente avant le 1er avril 2008 et dont le démarrage est fixé au plus tard au 31 décembre 2009. Au programme, six catégories, soit Bioalimentaire, Commerce, Économie sociale, Exploitation, transformation, production, Innovations technologique et technique et enfin, Services. Au chapitre des nouveautés, mentionnons la mise en place d’un mécanisme permettant aux entreprises concernées par la Transmission d’entreprise de participer au Concours.

L’an dernier, dans le cadre de ce concours, la région des Basses-Laurentides a reçu 29 plans d’affaires. «Cette année, nous visons davantage et nous comptons mettre beaucoup d’énergie à convaincre toutes les jeunes entreprises à participer», de déclarer Mme Gamache. Autant ceux qui ont bénéficié du support du CLD que les autres.

Appuyé par de nombreux partenaires et commanditaires, le Concours est devenu un lieu et un moment incontournables pour les principaux acteurs de l’entrepreneuriat à Deux-Montagnes, Mirabel et Thérèse-De Blainville.

Mentionnons enfin que le 11e Concours québécois en entrepreneuriat se poursuivra jusqu’au 16 mars 2009, date limite d’inscription des projets. L’inscription en ligne et tous les détails entourant le Concours sont disponibles sur son site Web, à l’adresse [www.concours-entrepreneur.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top