- PUBLICITÉ -
Succès renouvelé: Un bon 5e Salon de l’emploi de la MRC de Deux-Montagnes

Marie-France Phisel

Succès renouvelé: Un bon 5e Salon de l’emploi de la MRC de Deux-Montagnes

C’est un total de 325 chercheurs d’emplois âgés de 16 à 35 ans qui ont franchi les portes de la Maison du citoyen de Saint-Eustache, le samedi 21 février dernier, afin de rencontrer la vingtaine d’employeurs de la région réunis lors du 5e Salon de l’emploi de la MRC de Deux-Montagnes.

Comme tous les ans, l’événement était sous la gouverne du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de la MRC de Deux-Montagnes. Le salon a été rendu possible grâce à la participation financière du Forum jeunesse des Laurentides, à titre de partenaire majeur et la collaboration des agences de placement de personnel Randstad et GardaWorld Services RH comme partenaires.

Employeur de choix

La tenue du salon a aussi été l’occasion, quelques instants avant son ouverture officielle, de remettre pour une deuxième année consécutive le prix Employeur de choix, destiné à l’entreprise s’étant le plus illustrée en matière d’employabilité. Le prix 2015 a donc été décerné à l’entreprise Espace Forme, établie à Saint-Eustache.

«Depuis les quatre derniers étés, j’ai pu engager sept personnes grâce au programme Desjardins Jeunes au travail, par l’entremise du Carrefour jeunesse-emploi qui me l’a fait connaître. J’espère pouvoir en bénéficier encore cette année. Pour de petites entreprises comme nous, une aide comme celle-là fait toute la différence entre pouvoir engager un jeune ou pas», a souligné Audrey Bernier, d’Espace Forme, qui offre une gamme d’activités physiques à une clientèle de tous âges.

«Le programme s’adresse aux jeunes âgés de 16 et 17 ans qui veulent vivre une première expérience significative de travail. Ce ne sont donc pas tous les employeurs qui sont prêts à investir du temps pour initier un jeune au marché du travail. Nous sommes donc choyés d’avoir des entrepreneurs comme Espace Forme», a tenu à préciser la directrice par intérim du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Deux-Montagnes, Marie-France Phisel.

Le CJE a fait le choix de l’entreprise lauréate en fonction d’une grille de critères et d’un système de pointage basé sur le nombre d’années d’implication de l’entreprise, la qualité de la relation avec elle, le nombre de stagiaires accueillis, le nombre de projets au sein desquels l’entreprise s’implique et la disponibilité du répondant.

Un besoin

Bien que le salon s’adressait aux personnes âgées de 16 à 35 ans, représentant la clientèle du CJE, plusieurs entreprises souhaitaient recevoir les candidatures de travailleurs plus âgés. Déjà en avant-midi, les kiosques fourmillaient d’activités au grand plaisir des organisateurs. Depuis les débuts de l’événement en 2011, c’est près de 1 400 chercheurs d’emplois qui ont ainsi défilé sans compter ceux de cette année.

L’an dernier, plus d’une centaine d’emplois ont pu être comblés. Ce qui fait dire à Marie-France Phisel que toutes les raisons pour voir le salon revenir l’an prochain parlent d’elles-mêmes. «Il y a un besoin évident pour un tel événement dans la MRC. Malgré le contexte des coupures gouvernementales que nous vivons comme organisation, nous allons faire en sorte qu’il y ait une sixième édition. Il y a de la place pour faire plus encore», a lancé la directrice par intérim du CJE.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top