- PUBLICITÉ -
Souper-spectacle aux airs rétro

(Photo Michel Chartrand)

Souper-spectacle aux airs rétro

Droits et obligations des sans-emploi

Après 10 ans d’existence, l’organisme Droits et obligations des sans-emploi (DOSE) organise un premier souper-spectacle pour s’assurer une certaine stabilité financière.

Sous le thème Soirée rétro, le souper-spectacle accueillera de nombreux artistes, le dimanche 30 novembre, à la salle de la Légion royale canadienne, à Deux-Montagnes.

Michel Staz, Régis Simard, Tony Francis, JP Roch, Brigitte Pelland, Michel Jacques et plusieurs autres s’unissent pour que l’organisme poursuive sa mission à travers les Laurentides.

DOSE a pour mission d’aider les personnes démunies face à la sécurité du revenu, Emploi-Québec, les normes du travail, l’assurance emploi et la Régie du logement. L’organisme couvre les huit MRC au nord de Laval, allant jusqu’à La Minerve, et vient en aide à plus de 300 personnes chaque année.

Président de l’organisme depuis sa fondation il y a dix ans, Sylvain Sauvageau indique que cette collecte de fonds vise à venir en aide «aux gens que l’on défend, les assistés sociaux». «C’est surtout un service d’accompagnement pour les aider à remplir des formulaires», explique-t-il.

Des avocats spécialisés dans divers domaines sont sollicités, lorsque cela est nécessaire, pour bien accompagner les gens.

L’organisateur principal de l’évènement, Michel Ouellet, attend quelque 200 personnes à l’évènement sous forme de souper-spaghetti. Si nous amassons 5 000 $, nous serons satisfaits, estime M. Sauvageau.

Pour l’organisme, ce montant ferait une énorme différence. Actuellement, DOSE est subventionné par le Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAI) avec une somme de 48 000 $. Celle-ci est insuffisante, puisque l’organisme doit fermer ses portes de façon intermittente pour survivre. Avec ce montant supplémentaire, l’organisme pourrait rester accessible l’été prochain aux gens qui en ont besoin.

Le directeur général du Centre d’entraide Racine-Lavoie, Robert Grégoire, confirme que l’organisme joue un rôle essentiel dans la communauté. «Quand une décision est rendue par une instance, on se retrouve devant une machine structurée pour la contester. On se sent petit. Nous n’avons pas l’expertise de cet organisme au Centre d’entraide», fait-il savoir.

Les billets du souper-spectacle sont en vente au coût de 15 $. L’organisateur souligne que déjà plus de la moitié des billets sont vendus, invitant la population à se les procurer rapidement au 450-473-6848.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top