- PUBLICITÉ -
Pierre Charron trace le bilan économique et des finances publiques de son équipe

(Photo Michel Chartrand) - Pour permettre un certain répit aux contribuables eustachois, les candidats du parti Option Saint-Eustache, dont Claude Auclair, Pierre Charron, mairie, et André Biard, veulent permettre l’acquittement du compte de taxes en quatre versements.

Pierre Charron trace le bilan économique et des finances publiques de son équipe

Élections municipales à Saint-Eustache

Le chef du parti Option Saint-Eustache et candidat à la mairie, Pierre Charron, a fait la présentation du bilan des réalisations de son équipe au cours des neuf dernières années en ce qui a trait au développement économique et à la gestion des finances publiques de la Ville de Saint-Eustache.

Accompagné du président du comité des finances et de l’administration de la Ville et candidat pour le quartier du Carrefour, André Biard, ainsi que du membre du conseil d’administration de la Société de développement de Saint-Eustache et candidat pour le quartier du Vieux-Saint-Eustache, Claude Auclair, le chef Pierre Charron a débuté en révélant que la Ville était en bonne santé financière, car, depuis 2001, la valeur des permis de construction émis totalise plus de 650 millions de dollars, alors que le parc immobilier a augmenté de 2 656 nouvelles unités d’une valeur moyenne de 220 000 $ chacune.
«Il s’agit de la plus forte croissance jamais observée à Saint-Eustache. C’est spectaculaire comparativement aux 224

millions de dollars représentant les investissements combinés des huit années précédant notre arrivée», a commenté Pierre Charron.

Toujours selon ce dernier, son équipe a posé des gestes déterminants pour augmenter la prospérité de la Ville en dépit du contexte économique difficile qui prévaut actuellement.

Par exemple, la stratégie de revitalisation de la route 344 implique des partenaires ayant investi plus de 1 million de dollars à ce jour. De plus, la présence du Carrefour institutionnel régional (CIR) renforce le statut de Saint-Eustache comme pôle économique régional.

Pierre Charron a indiqué que «les quelques locaux actuellement vides au CIR seront comblés par des bureaux du Service de santé et de services sociaux tandis que d’autres demandes d’occupation de locaux nous permettent déjà d’envisager une phase II sur le terrain de l’ancien terminus acheté par la Ville».

Dans son quartier du Vieux-Saint-Eustache, le candidat Claude Auclair est très heureux de la mise en place du nouveau marché public qui s’est avéré un succès et un excellent moyen de stimuler l’économie locale. «Nous sommes très fiers, avance-t-il, d’offrir aux citoyens un accès continu aux produits et aux saveurs de chez nous, et de soutenir concrètement nos producteurs qui peuvent ainsi augmenter leur chiffre d’affaires.»

Le chef Pierre Charron a ensuite ajouté que son parti s’engage, entre autres, à améliorer la formule du marché public, à réviser la cession de terrain pour l’agrandissement de l’hôpital, à soutenir la politique d’achat local et le développement de l’emploi local, et à favoriser la venue d’institutions régionales.

Au niveau des finances publiques, le président du comité des finances, André Biard, a fait valoir qu’une gestion responsable de la dette et le respect de la capacité de payer des contribuables représentent des principes de base dans les décisions de l’équipe du parti Option Saint-Eustache. «Nous avons, dit-il, une excellente santé financière et figurons parmi les meilleures municipalités qui perçoivent les plus bas revenus de taxes au Québec. De plus, en dépit de nos investissements de 125 millions de dollars dans nos infrastructures, notre taux d’endettement est l’un des plus bas observés au sein des municipalités du Québec.»

MC-

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top