- PUBLICITÉ -
Pierre Charron livre son premier budget devant les gens d’affaires

(Photo Michel Chartrand) - Lors du dernier dîner-conférence de l’année 2009 pour la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac, nous retrouvons Roger Hamel, président de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, Hubert Paquette, 1er vice-président de la Chambre, Pierre Charron, maire de Saint-Eustache et conférencier, Bertrand Samson, président du Groupe Conseil BSA, et Michel Goyer, directeur général de la Chambre.

Pierre Charron livre son premier budget devant les gens d’affaires

Dîner du maire

Afin de clore ses dîners d’affaires de l’an 2009, la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac a invité, le 17 décembre dernier, le nouveau maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, à venir livrer un discours sur le budget 2010 de la ville eustachoise, adopté quelques jours auparavant par les membres du conseil municipal.

Dans une longue allocution de 24 pages contenant de nombreux chiffres et l’ensemble des grandes orientations pour tous les secteurs d’activités de la ville, le maire Charron n’a pas manqué de souligner des aspects importants sur le plan économique pour les 200 personnes d’affaires présentes dans l’enceinte de l’Impéria Hôtel et Suites.
«Nous avons un rôle à jouer dans le soutien de nos commerces et industries, en mettant en œuvre des mesures favorisant le développement économique et en nous assurant de rester compétitifs et attrayants pour nos milieux d’affaires», a d’abord souligné Pierre Charron.
«Bien que le ralentissement économique mondial ait de légères répercussions sur nos revenus, notamment les revenus liés aux droits de mutation, aux permis de construction, ainsi que des revenus d’intérêt, les finances de la ville se trouvent toujours en excellente position», a-t-il indiqué tout en informant les convives que la Ville prévoit un surplus de 200 000 $ à la fin du mois de décembre.
«Pour contrer les effets de la crise économique, nous avons mis en place des mesures de soutien aux commerces et industries locales. Nous nous sommes impliqués dans une campagne d’achat local en collaboration avec votre Chambre, ainsi que dans une campagne de promotion télévisuelle en collaboration avec l’Union des municipalités du Québec», a ajouté le maire eustachois.

La mise sur pied d’un nouveau marché public estival a connu un vif succès. «En 2010, a-t-il mentionné, non seulement nous allons maintenir cette activité, mais le marché sera appelé à prendre de l’expansion par l’ajout de nouveaux kiosques, de nouvelles animations et nous prolongerons le calendrier d’ouverture. Les producteurs seront aussi invités à participer à un nouveau comité de développement.»

Le maire Charron a également annoncé le lancement d’un nouveau programme d’aide à la rénovation commerciale. Cette mesure vise à compléter le programme de rénovation déjà en place qui ne visait que les résidences. La Ville assumera l’entière responsabilité de l’aide financière et injectera 100 000 $ pour aider à la revitalisation des commerces dans le secteur de la route 344, de la 25e Avenue et de certaines zones du parc industriel.

Pierre Charron a aussi salué quatre projets majeurs de construction commerciale en 2009, soit l’agrandissement d’une valeur de 1,6 million de dollars pour la résidence Les Cours du Moulin dans le Vieux-Saint-Eustache, la construction au coût de 1 860 000 $ du garage Saint-Eustache Mitsubishi, l’agrandissement pour 2 millions de dollars du magasin Rona Le Régional, ainsi que le projet résidentiel à proximité de l’hôpital d’une valeur de 10 millions de dollars de Bâtimo Inc.

Finalement, le maire Charron a parlé de la loi 82 adoptée en 2008 qui stipule que les exploitants de carrières et de sablières du Québec doivent verser des droits à leur municipalité. Or, le Groupe Mathers conteste cette loi, et par le fait même, son obligation de remettre à la Ville une redevance annuelle de 1,6 million de dollars.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top