- PUBLICITÉ -
Nova Bus

Le président et chef de la direction du Groupe Volvo, Martin Lundstedt, a confirmé d’importants investissements à venir dans les usines de Nova Bus.

L’annonce des investissements chez Nova Bus a été faite le 16 mai, en présence de nombreux dignitaires.

L’usine Nova Bus de Saint-Eustache sera modernisée

Nova Bus entend investir plus de 90 millions de dollars sur six ans dans la modernisation de ses processus et de ses usines de Saint-Eustache et de Saint-François-du-Lac. Le gouvernement du Québec accueille ce projet avec enthousiasme et verse à l’entreprise une contribution financière non remboursable de 15 millions de dollars.

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, en a fait l’annonce le mardi 16 mai, en marge du Sommet mondial des transports publics 2017. Elle était pour l’occasion accompagnée de la ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, et du président et chef de la direction du Groupe Volvo, Martin Lundstedt.

Nova Bus possède une usine de structures à Saint-François-du-Lac et deux usines d’assemblage, l’une à Saint-Eustache et l’autre à Plattsburgh, aux États-Unis. Le projet actuel comprend la mise à niveau des installations québécoises de l’entreprise, notamment par l’automatisation des opérations, ainsi que par l’introduction de procédés écoénergétiques novateurs et de technologies numériques. Cela entraînera la création de 28 emplois et consolidera 838 postes au Québec.

«Ce projet démontre tout l’intérêt que le Groupe Volvo porte au marché nord-américain, ainsi que l’objectif partagé avec le gouvernement du Québec de moderniser les installations québécoises de Nova Bus et d’intégrer de nouveaux processus technologiques, dans le but de produire des véhicules qui répondent aux besoins de nos clients et des usagers du transport en commun», soutient M. Lundstedt.

«Depuis près de 40 ans, Nova Bus participe à la vigueur économique de la région des Laurentides grâce à ses autobus performants. À présent, cet investissement majeur consolidera les activités de l’entreprise de même que de nombreux emplois de qualité dans la région. Notre gouvernement s’associe avec beaucoup de fierté à ce projet d’avenir», ajoute la ministre St-Pierre.

Dominique Anglade rappelle que le gouvernement du Québec a annoncé, en avril 2016, l’injection de 700 millions de dollars sur trois ans pour soutenir le manufacturier innovant, un montant qui a été bonifié de 125 millions de dollars dans le dernier budget.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top