- PUBLICITÉ -
Photo Officielle 1

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides.

Les ministres Gaétan Barrette et Christine St-Pierre annoncent un investissement supplémentaire de plus de 45,6 M$

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, annoncent que la région bénéficiera d’un financement supplémentaire de 45 670 100 $ pour améliorer les services de première ligne ainsi que les services spécialisés du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSS).

Généralement, le financement du réseau des établissements de santé et des services sociaux est établi selon le principe de la budgétisation historique. Pour corriger les iniquités causées par la budgétisation historique, un mode d’allocation interrégional a été mis en place afin de tenir compte de la taille de la population, des besoins de celle-ci et des caractéristiques régionales. Jusqu’à présent, et malgré les investissements importants répartis à l’aide de cette approche, des écarts de ressources entre les régions étaient encore existants en raison de la croissance inégale de leurs populations. L’investissement annoncé aujourd’hui permettra d’éliminer l’écart de façon durable et définitive.

«Cet investissement contribuera à améliorer l’équité du financement en santé entre les régions. Ainsi, nous pouvons répartir les enveloppes budgétaires disponibles en tenant mieux compte des caractéristiques régionales et des besoins de la population, particulièrement sous l’angle de l’évolution démographique. Avec un tel investissement, notre gouvernement atteint l’objectif visé d’assurer, une fois pour toutes, l’équité interrégionale dans l’octroi des budgets aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec», a déclaré Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux.

«Je me réjouis de constater que notre région bénéficiera d’une grande partie de cet investissement important, qui viendra éliminer l’écart qui subsistait, notamment en raison de la croissance démographique. Cette bonne nouvelle témoigne de l’écoute du gouvernement envers notre région et des efforts que fait ce dernier pour répartir de façon optimale les ressources dont nous disposons collectivement pour offrir des soins de santé de qualité aux usagers de toutes les régions, incluant la nôtre», a conclu Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Porte ouverte

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top