- PUBLICITÉ -
Bombardier, C Series, Mirabel, économie

Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux, Rob Dewar, vice-président du Programme d’avions C Series, Jens Flottau, du magazine Aviation Week, et Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier, réunis à l’occasion de la cérémonie de remise du prix.

Les avions C Series de Bombardier sont récompensés à Washington

Le magazine Aviation Week a décerné son prix Civil Aviation Laureate aux avions C Series de Bombardier, appareils qui sont assemblés, rappelons-le, par les employés de l’entreprise aéronautique à son usine de Mirabel.

La remise du prix en question, décerné chaque année afin de souligner les réalisations jugées extraordinaires de la part d’individus et d’équipes dans les domaines de l’aviation, de l’aérospatiale et de la défense, s’est déroulée en marge de la 60e édition de l’Aviation Week’s Annual Laureate Awards qui se tenait le jeudi 2 mars dernier au National Building Museum, à Washington, D.C.

«Les avions C Series de Bombardier sont les seuls avions de ligne à fuselage étroit de conception entièrement nouvelle à entrer en service depuis plus de 20 ans. En les choisissant à titre de lauréats de l’aviation civile, nos rédacteurs ont noté que l’intégration de technologies à la fine pointe dans ces appareils hausse la barre pour les avions de type monocouloir», a mentionné Joseph C. Anselmo, rédacteur en chef d’Aviation Week, pour expliquer ce choix.

Pour sa part Rob Dewar, vice-président du programme d’avions C Series pour Bombardier Avions commerciaux, a, en acceptant ce prix, tenu à dire que «les avions C Series sont un accomplissement qui se réalise qu’une seule fois par génération. Leur succès est un témoignage du travail acharné d’une équipe d’aviation de premier rang. Grâce à sa créativité et à son dévouement, l’équipe de Bombardier a conçu les avions C Series, du nez à la queue, et a développé l’un des avions les plus respectueux de l’environnement, les plus efficients et les plus centrés sur les passagers que l’industrie a vus depuis des décennies».

De nombreuses félicitations

La remise de ce prix n’est pas passée inaperçue, puisque de nombreux intervenants ont tenu à féliciter Bombardier et à saluer cette reconnaissance qui se veut prestigieuse. C’est le cas du maire de Mirabel, Jean Bouchard.

«Ce prix décerné à Bombardier vient faire la preuve encore une fois du savoir-faire de ce fleuron de l’industrie aéronautique québécoise et rejaillit du même coup sur Mirabel qui, de plus en plus, est reconnue comme pôle aéronautique du grand Montréal», a fait savoir celui-ci.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, dont le gouvernement a investi un milliard de dollars américains dans une société en commandite qui assure maintenant le développement et la commercialisation des avions C Series, s’est également réjoui de l’attribution de ce prix.

«Dans un contexte économique mondial très compétitif, cette reconnaissance internationale est une démonstration supplémentaire de la créativité et de l’ingéniosité québécoises. Grâce à la qualité de nos institutions d’enseignement, de notre environnement d’affaires et de l’expertise de nos travailleurs de l’industrie aérospatiale, le Québec a proposé à la planète un appareil qui allie le développement technologique, le confort des passagers et une performance inégalée dans la réduction en matière d’émissions, de bruit, de consommation de carburant et de coûts d’exploitation. Je félicite toute l’équipe de la C Series!» a fait savoir M. Couillard.

Enfin, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, Navdeep Bains, a aussi tenu à saluer la remise de ce prix.

«Je tiens à féliciter Bombardier d’avoir remporté ce prix important qui reconnaît les travaux d’envergure effectués pour mettre au point la gamme d’avions C Series. Il témoigne de l’impact que la C Series a déjà dans l’industrie mondiale de l’aviation. La C Series constitue le premier nouveau type d’aéronef à fuselage étroit conçu depuis les dernières décennies et cette innovation a vu le jour au Canada», a déclaré le ministre Bain.

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -
Top