- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

La Ville de Deux-Montagnes met fin aux projets du parc Moir et de la salle de spectacle de la PDM

Après la séance de signatures des registres du 1er février

Le réaménagement du parc Moir de Deux-Montagnes et les travaux de mise aux normes et d’amélioration de la salle de spectacles de la polyvalente Deux-Montagnes ne verront pas le jour.

Au lendemain de la tenue des registres, le 1er février dernier, le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, a annoncé, par voie de communiqué, que son administration municipale arrête les processus de deux des trois projets, concernant les règlements d’emprunt pour rénover le parc Moir et convertir l’auditorium de la PDM en salle de spectacles.
«Bien qu’une campagne de désinformation ait été menée par les membres de l’opposition, nous devons considérer avec sérieux les résultats des registres. Il nous apparaît évident qu’une bonne partie de la population s’interroge sur l’avenir de la ville, soutient le maire. Je tiens à remercier les 685 personnes qui se sont déplacées lundi pour signer les registres et ainsi donner leur avis.»

Pour faire suite à cette démarche, la Ville de Deux-Montagnes entend mettre en place, dans les mois à venir, un processus de consultation et d’information pour obtenir l’opinion des citoyens sur les projets et les actions à poser. «Il s’agit de travailler de concert dans un contexte non partisan. C’est l’avenir de notre municipalité qui en dépend», ajoute le maire Lauzon.

En ce qui a trait au troisième projet, soit le plan directeur de la ville, la Ville de Deux-Montagnes souligne qu’il s’agit d’un outil légal obligatoire pour toutes les villes du Québec. «Je trouve stupéfiant que les conseillers de l’opposition aient signé le registre pour s’opposer à ce projet, commente Marc Lauzon. Ils n’ont manifestement pas compris l’importance de cet outil légal et essentiel de même que les conséquences graves qu’aurait entraîné le report de cette démarche.» Le plan directeur est une étude obligatoire qui donne une vue détaillée de l’état des infrastructures souterraines du territoire et indique les actions à prioriser. Cet outil essentiel permet d’avoir accès aux subventions publiques, dont les demandes sont déjà amorcées, pour la réalisation de travaux urgents.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top