- PUBLICITÉ -
CCI2M, économie, Jiffy Lube, MRC de Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Sylvain Barisselle

Sylvain Barisselle s’avère toujours un maître de cérémonie enjoué lors des différentes activités de la CCI2M. Photo Benoît Bilodeau.

CCI2M : Sylvain Barisselle, un président porté par une grande passion

Actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie MRC de Deux-Montagnes (CCI2M), Sylvain Barisselle répond à nos questions.

Actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie MRC de Deux-Montagnes (CCI2M), Sylvain Barisselle, âgé de 53 ans, président de l’entreprise Jiffy lube Québec, apprécie avec grand enthousiasme ce défi qu’il a accepté de relever l’an dernier. Et ceux qui l’entourent n’hésitent pas à dire de ce natif de Montréal, marié à Josée Lalande depuis 31 ans et père de trois enfants, qu’il est un entrepreneur porté par une grande passion. Questions-réponses avec le président Sylvain Barisselle.

Q- Pourquoi avoir choisi de vous établir à Saint-Eustache?

R – J’avais une route de produits pour les garages et la succursale de Saint-Eustache était un de mes clients. J’ai aimé le concept et j’ai demandé si c’était à vendre. En 1996, j’ai fait l’acquisition de la succursale de Saint-Eustache qui s’appelait alors Lubrification St-Eustache.

Q – Pourquoi avoir décidé de vous lancer en affaires?

R – C’est un appel intérieur en moi que j’avais depuis que j’étais jeune. Je voulais être en affaire quoi! Je ne le savais pas, mais je voulais être en affaire.

Q – Qu’est-ce qui vous attire dans ce milieu?

R – Le développement de l’entreprises, bâtir un réseau au Québec

Q – Pouvez-vous rappeler brièvement votre cheminement dans les affaires depuis vos débuts?

R- J’ai étudié pour être mécanicien et diplômé en mécanique. J’ai débuté les affaires en 1990 avec un ami, sous la franchise de dépanneur Provisoir. À Rivière-des-Prairies, Encore aujourd’hui, je me sers de cette première expérience enrchissante. Puis, il y a eu cette acquisition, en 1996, à Saint-Eustache, et ouverture de succursales à Terrebonne et à Saint-Thérèse.

En 2011, Jiffy Lube International m’a approché pour être le maitre licencié afin de développer la bannière Jiffy Lube au Québec. L’année suivante, c’est la signature officielle des droits de la marque et de la distribution des produits Shell, Pennzoil-Quaker State avec la plus grande chaine de vidange d’huile rapide en Amérique du nord qui compte plus de 2 200 succursales.

Q – À quel moment avez-vous décidé de devenir membre de la CCI2M? Et pourquoi?

R- J’ai décidé de devenir membre de la CCI2M dans les années 2000 parce que je voulais me créer un réseau de contacts.

Q- Comment en êtes-vous venu à vous impliquer davantage comme administrateur, puis comme président?

R- Michel Goyer, ancien directeur général de la CCI2M, m’a sollicité à plusieurs reprises pour devenir administrateur et comme je n’étais pas prêt, pour différentes raisons, je lui disais toujours non. Mais en 2012, je me sentais prêt à relever ce défi; j’ai eu la piqure et j’ai, comme on dit, monté les échelons jusqu’à la présidence

Q – Depuis que vous êtes président, qu’est-ce qui vous plaît le plus?

R – C’est surtout de rencontrer nos membres et de connaître leur histoire, savoir leur succès: c’est très inspirant

Q – Quels sont les projets que vous souhaitez mettre (ou avez mis) de l’avant ou encore amorcer d’ici la fin de votre mandat?

R – Je veux travailler avec les villes et municipalités pour qu’elles reconnaissent l’importance de l’apport des commerces à leur développement, en leur disant merci de venir investir dans la MRC de Deux-Montagnes. Aussi, je veux que les citoyens sachent que la CCI2M existe, que celle-ci aide les commerces de leur MRC et qu’ils peuvent communiquer en tout temps pour obtenir un référencement d’un commerce membre de la CCI2M.

 

Propos recueillis par

Benoît Bilodeau

benoitb@groupejcl.ca

 

 

 

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -
Top