- PUBLICITÉ -
Au tour de la MRC de Deux-Montagnes d’en profiter

(Photo Michel Chartrand) - Nous reconnaissons Pierre Chénier, du Centre d’emploi de Saint-Eustache (Emploi-Québec), France Gauvin, de Service Canada, Benoit Charette, député de Deux-Montagnes, Paule Fortier, présidente de la CSSMI, et Stéphane Lacombe, président de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Au tour de la MRC de Deux-Montagnes d’en profiter

Journée carrière pour la persévérance scolaire

Après une première expérience significative au profit de près de 400 élèves issus des écoles situées sur le territoire est de la Commission scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles (CSSMI), à savoir la MRC de Thérèse-De Blainville, c’est maintenant au tour de la MRC de Deux-Montagnes de bénéficier de la Journée carrière pour la persévérance scolaire 2010, le tout premier évènement visant à amener les jeunes vers la réussite scolaire à se dérouler dans cette MRC.

Chapeautée par plusieurs partenaires, dont la CSSMI, les Carrefours jeunesse-emploi de Deux-Montagnes et de Mirabel, la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Service Canada et le Centre local d’emploi de Saint-Eustache (Emploi-Québec), cette journée, qui se déroulera le mardi 2 février prochain, à la Cabane à sucre Constantin, à Saint-Eustache, rassemblera quelque 350 élèves du secondaire provenant du parcours de formation générale appliquée et du parcours de formation axée sur l’emploi. Une idée qui remonte au printemps dernier et à laquelle Mireille Morin, conseillère en formation, et Christine Gauthier, conseillère pédagogique, ont rapidement donné forme. «L’idée de base est vraiment de brancher les élèves sur les entreprises et les services», souligne Mme Morin.

Une journée sous forme de colloque

Encouragé par les résultats de sondage nettement favorables enregistrés au lendemain de la journée tenue dans la MRC de Thérèse-De Blainville (80 % des répondants se sont prononcés en faveur du renouvellement de cette expérience), le comité a concocté un agenda semblable à celui d’un colloque, et par lequel les élèves pourront rencontrer plusieurs employeurs du territoire, nommément Bain Magique, Bombardier, les Rôtisseries St-Hubert, B3cG Interconnect, Rona, la CSST et le Parc du Domaine-Vert. Les élèves auront aussi accès à différents ateliers portant sur des sujets aussi variés que le marché du travail, la santé et la sécurité au travail. Enfin, des organismes jeunesse de la région prendront aussi part à la journée en présentant leurs services.

Sensible à la cause, le président de la Chambre de commerce, Stéphane Lacombe, a déclaré que la persévérance scolaire deviendrait, en 2010, le cheval de bataille de la Chambre et de ses quelque 500 membres. «D’autres activités sont à venir», a-t-il annoncé. Il a également salué la contribution, à hauteur de 2 000 $ du gouvernement du Québec à la réalisation du projet. «Ceci démontre que le gouvernement veut s’impliquer. C’est une excellente nouvelle», a-t-il commenté. Tous les partenaires présents ont salué la mise sur pied d’un tel évènement et son caractère rassembleur. Au nombre, Pierre Chénier, directeur du Centre local d’emploi de Saint-Eustache (Emploi-Québec), estime qu’au-delà des statistiques, il existe de vrais jeunes. «Je souhaite à tous ces jeunes de trouver leur projet d’avenir», a-t-il exprimé.

La journée se terminera par une conférence du comédien Hugo Dubé, sous le thème Soyez l’acteur de votre réussite. Soulignons que la Journée carrière pour la persévérance scolaire 2010 a pour objectifs de faire connaître aux jeunes des métiers dans les créneaux d’excellence des Laurentides, d’établir un lien tangible entre les formations offertes et les emplois disponibles sur le territoire et de favoriser le maintien à l’école en démontrant l’importance des études.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top