- PUBLICITÉ -
Viens jouer avec Roc!

Photo Claude Desjardins - Roc Lafortune

L’affiche vous conviant à l’atelier qui se tiendra les 2 et 3 juin.
En juillet, l’atelier proposé par Roc Lafortune sera consacré au jeu devant la caméra.

Viens jouer avec Roc!

Ateliers intensifs de jeu d’acteur

L’affiche qui vous y invite montre un petit groupe d’enfants sur une plage, creusant le sable avec leurs mains pour y faire naître un lac éphémère, une tâche à laquelle ils s’appliquent avec une véritable dévotion, totalement indifférents à l’univers qui les entoure. Un peu plus, on oserait dire qu’ils sont possédés par l’esprit… du jeu.

L’affiche qui vous y invite montre un petit groupe d’enfants sur une plage, creusant le sable avec leurs mains pour y faire naître un lac éphémère, une tâche à laquelle ils s’appliquent avec une véritable dévotion, totalement indifférents à l’univers qui les entoure. Un peu plus, on oserait dire qu’ils sont possédés par l’esprit… du jeu.

Cette image (avec la mention Viens jouer avec moi) a été soigneusement choisie par le comédien Roc Lafortune qui vous invite (oui, vous!) à découvrir les rudiments du jeu d’acteur, dans le cadre de deux week-ends intensifs qui auront lieu prochainement à Rosemère.

Le premier, qui se tiendra les 2 et 3 juin, permettra aux participants d’explorer les différentes facettes de l’approche et de l’interprétation d’un personnage, à travers la lecture de contes, l’improvisation, le travail de scène, l’observation et le travail devant la caméra, alors que le second, prévu les 7 et 8 juillet, sera entièrement consacré au jeu devant la caméra, alors qu’on travaillera sur le canevas de scènes puisées dans le répertoire du cinéma contemporain américain.

Le plaisir avant tout

«En un week-end, on couvre la même matière que durant une session» , indique Roc Lafortune, qui dispense des ateliers automne-hiver pour le compte de la Ville de Rosemère, depuis quelque temps, le tout s’inscrivant dans ce grand projet qu’il caresse d’implanter un théâtre communautaire dans la région. L’idée, incidemment, semble intéresser les élus de la nouvelle administration roseméroise dirigée par le maire Eric Westram, nous confie l’interprète de Jambe-de-Bois (Les pays d’en haut) qui est aussi un résidant de Rosemère.

«Mes ateliers, depuis le début, sont basés sur un principe tout simple: le plaisir, de dire Roc Lafortune qui pointe cet aspect comme le moteur ou le ciment de toute sa carrière d’acteur qui dure depuis 45 ans. Quand je ne m’amuse plus, je décroche et je m’en vais. Dans le cas contraire, le public s’en apercevrait et ça affecterait inévitablement les camarades.»

C’est donc cette notion, le plaisir dans le jeu, le maintien de l’intérêt dans le jeu, un talent qui vient tout naturellement aux enfants, que le prof Lafortune cherche à inculquer d’abord et avant tout à ses élèves. «Quand je parle de plaisir, je parle d’un sentiment intérieur, je parle d’abandon. Ça veut dire que je me laisse aller, que je plonge tête première dans le vide, sans retenue, sans œillères et sans jugement» , de poursuivre Roc Lafortune en y allant de quelques métaphores sportives, lui qui est, entre autres, un excellent golfeur: «Mes meilleures rondes, je les obtiens quand je m’amuse. Pas quand j’essaie de performer» .

L’imaginaire, aussi

Voilà donc un principe qu’il cherche à appliquer dans toutes les sphères de sa vie, bien que ce soit plus facile, dit-il, quand il joue un personnage. C’est son métier, après tout.

C’est le plaisir, suggère-t-il par ailleurs, qui ouvre les portes vers l’imaginaire, l’autre dimension essentielle au jeu d’acteur. «C’est l’imaginaire qui permet la création, qui abolit les frontières, qui te pousse à te mettre en danger, qui te permet de trouver les autres couleurs de ton personnage» , dit-il. Tout part et découle de soi, donc, mais pour en toucher le substrat, il faut nécessairement s’abandonner… sans perdre le contrôle. C’est à ce genre de jeu que Roc Lafortune souhaite vous initier.

À noter que ces ateliers se tiendront à la Maison Hamilton. Pour s’y inscrire ou pour obtenir plus d’information, il faut communiquer avec Vicky Paquette, du service des Loisirs de Rosemère, au 450 621-3500, poste 7380.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top