- PUBLICITÉ -
Une Ré-Création tout en rythmes

(Photo Yves Déry) - Le spectacle Ré-Création a été présenté afin de souligner les dix années d’existence de la Troupe Inter-Danse.

Une Ré-Création tout en rythmes

Pour la Troupe Inter-Danse

Dans le cadre d’un spectacle présenté au Centre d’art La petite église, de Saint-Eustache, la Troupe Inter-Danse a célébré ses dix ans d’existence, les 17 et 18 avril derniers.

Sous la direction de Martine Aubin et de son assistante Mélanie Chaumont, en collaboration avec Danielle Pilon, professeure de chant, 21 danseuses et chorégraphes de la Troupe Inter-Danse, et quatre chanteuses de l’École de chant Danielle Pilon se sont réunies afin d’offrir le spectacle Ré-Création.

Un amalgame de numéros de danse et de chant a été présenté sous forme de rétrospective en première partie, et de création et hommages, avec diaporama, en deuxième partie. En effet, ce sont des numéros du répertoire du groupe de danseuses, exécutés au fil des dix années, qui ont été choisis afin de faire un retour sur le cheminement de la Troupe Inter-Danse.

La troupe peut se targuer d’avoir ébloui la foule tout au long d’une performance bien fignolée. Nous retrouvions sur scène les danseuses Roxanne Boucher, Jessica Demers, Roxane Dion, Marie-Soleil Dobie, Catherine Dumont, Cynthia Dupont, Jessica Laroche, Catherine Paquette, Noémi Royer et Emilie Therrien; les chorégraphes et danseuses: Martine Aubin, Mélanie Chaumont, Karine Daigneault, Caroline Dubreuil, Marilyne Gauthier et Mélissa St-Arnaud; ainsi que les danseuses juniors Laurie Cyr, Laurence Dumont, Juliette Desrosiers, Aimélie Fournier, Laura Lacroix et Arianne Tchang Poirier. Les chanteuses qui ont prêté leurs voix au spectacle sont: Sophie Tchang, Arianne Tchang Poirier, Camille Cloutier et Stéphanie Ledoux.

Passant de drôleries, en première partie, sur des pièces comme Où sont passé mes pantoufles?, avec des danseuses en pyjamas, à des numéros tirés de comédies musicales telles Papa Can You Hear Me, Moulin Rouge ou encore Les 1001 nuits de l’Orient, la troupe a fait naviguer son public sur une vague d’émotions et d’énergie, à ce point, qu’à la suite de l’excellente prestation des quatre danseuses sur la pièce Respect, de Aretha Franklin, un très jeune enfant s’est exclamé haut et fort afin de démontrer son enthousiasme lui aussi.

En deuxième partie, l’audience a été en mesure d’apprécier la créativité de cette troupe dans un montage de créations et d’hommages sur des airs tels Tellement j’ai d’amour pour toi, de Céline Dion, en passant par Oh Happy Days et La Place des Grands Hommes.

Soulignons qu’il a été facile de constater l’énergie investie sur les costumes qui étaient très diversifiés et très bien adaptés à chacun des numéros.

Notons que cet évènement était dédié en la mémoire d’une fervente admiratrice de la Troupe Inter-Dance, soit Mme Gaétanne Aubin, la mère de la directrice Martine Aubin. C’est pourquoi tout a été organisé afin d’amasser des fonds et de remettre un certain montant des profits des deux spectacles à la Fondation sur la recherche de la maladie d’Alzheimer.

Bref, aux dires de tous, ce fut une Ré-Création non seulement pour les enfants, mais bien aussi pour les grands.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top