- PUBLICITÉ -
Une nouvelle configuration de la salle pour les artistes et les spectateurs au Grand Théâtre Olympia de Deux-Montagnes

La directrice de l’Olympia, Josée Dumoulin, Marcelle Dupuis, de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, Manon Fortin, le maire Marc Lauzon, membre de la corporation, Aimé E. Struthers, François Massicotte, Manon Fortin et le président René Fortin.

Une nouvelle configuration de la salle pour les artistes et les spectateurs au Grand Théâtre Olympia de Deux-Montagnes

Dévoilement de la programmation 2009

La Corporation de l’Olympia de Deux-Montagnes a dévoilé la programmation 2009 de ses spectacles.

Pour sa troisième saison de collaboration avec le Théâtre Lionel-Groulx, le Grand Théâtre de l’Olympia présentera huit spectacles d’artistes de renom, musique et en humour, dans une toute nouvelle configuration de sa salle.

Programmation 2009

L’humoriste Martin Matte inaugurera la salle reconfigurée le jeudi 30 avril, suivi du groupe Les Cowboys Fringants le vendredi 15 mai, a annoncé Manon Fortin, directrice générale et artistique du Théâtre Lionel-Groulx. «Il faut des artistes de calibre parce que l’Olympia est une grande salle», a-t-elle rappelé.

Les jeunes familles pourront se dilater la rate avec les Clowns du carrousel le dimanche 17 mai.

L’humoriste François Massicotte prendra le train de banlieue le samedi 23 mai prochain pour présenter son tout nouveau spectacle à Deux-Montagnes.

Judi Richards, Toulouse et Yvon Deschamps occuperont la scène le samedi 30 mai.

Les succès musicaux des années 1970 s’entendront le vendredi 5 juin avec la venue du chanteur Sylvain Cossette.

Le lendemain 6 juin, la révélation humoristique des dernières années, André Sauvé, vous invite à entrer dans sa bulle.

Les Grandes Gueules clôtureront le calendrier de spectacles de l’Olympia, le jeudi 11 juin. «C’est une programmation qui devrait battre des records, croit-elle. En période de récession, les gens ont le besoin de rire et de se divertir. Les ventes en humour sont stables au Théâtre Lionel-Goulx.»

Le président de la Corporation de l’Olympia, René Fortin, qualifie la programmation de «constante, excitante et exaltante». «Je suis convaincu que nous allons fracasser nos records d’achalandage», estime-t-il.

Le réaménagement de la salle

Bonne nouvelle pour les spectateurs et les artistes, la nouvelle configuration de la salle favorise une plus grande proximité entre ces derniers.

La scène a été abaissée à 42 pouces du sol et les nouveaux sièges, avec accoudoirs, ont été disposés en angle. Ainsi, les personnes assises aux extrémités des rangées auront une meilleure vision du spectacle, ce qui n’était pas le cas auparavant.

De plus, une surélévation de huit pouces distance toutes les deux rangées. Selon le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, la qualité des spectacles en sera ainsi relevée. On promet un plus grand confort et une meilleure qualité sonore et visuelle puisque des rideaux ont été aménagés de façon à ce que le son voyage mieux.

Présent à la conférence de presse, François Massicotte s’est réjoui de ces changements. «Quand les gens nous voient de plus près, c’est mieux parce qu’ils voient les expressions faciales. Leurs rires nous alimentent aussi», indique-t-il.

Le président de la Corporation de l’Olympia, René Fortin, estime que l’atmosphère sera plus chaleureuse.

Avec cet investissement de 300 000 $, la salle accueillera dorénavant 1 400 places, une diminution de 100 sièges.

L’an dernier, trois spectacles avaient été présentés à guichets fermés pour une moyenne d’achalandage de 1 000 personnes à chaque représentation. Le maire Lauzon espère une moyenne de 1 300 personnes cette année compte tenu des améliorations apportées à la salle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top