- PUBLICITÉ -
Un tour d'horizon de l'œuvre de Michel Legrand avec Patrick Olafson

(Photo Yves Déry) - Patrick Olafson a chanté Michel Legrand à l'occasion de la rentrée des Matinées culturelles.

Un tour d’horizon de l’œuvre de Michel Legrand avec Patrick Olafson

Le retour des Matinées culturelles de Saint-Eustache

La rentrée des Matinées culturelles, présentée au Centre d’art La petite église par la Société de développement culturelle de saint-Eustache avec la collaboration du Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, a débuté avec distinction, le dimanche 27 septembre dernier, en compagnie du charismatique Patrick Olafson qui a rendu un bel hommage à Michel Legrand au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache.

Fort de sa formation théâtrale et musicale, Patrick Olafson a interprété diverses chansons du grand compositeur prolifique avec sa voix particulièrement limpide et remplie d’émotion. L’interprète était accompagné par le talentueux pianiste Marc-André Cuierrier.

Des chansons tirées de son album en version piano-voix

Depuis fort longtemps, la musique de Michel Legrand ne cesse de séduire Patrick Olafson. Il n’est donc pas étonnant que celui-ci lui rende hommage avec un spectacle et un disque réalisé en 2007. Rappelons que Michel Legrand a composé beaucoup de chansons pour des films ou des comédies musicales, dont Les parapluies de Cherbourg (texte d’Eddy Marnay), Les uns et les autres, Les moulins de mon cœur, Yentl et de nombreux classiques aussi bien en français qu’en anglais. «Il a eu une influence importante face à mon goût pour la musique et ma carrière. Son répertoire correspond parfaitement au registre de ma voix», a souligné Patrick Olafson. Patrick explore à la fois l’intensité des grandes chansons, la frénésie du swing et la sensualité du jazz qui caractérise plusieurs musiques de film de Michel Legrand. Les spectateurs des Matinées connaissaient bien les œuvres, Un été 42, L’affaire Thomas Crown et même un clin d’œil coquin sur la trame sonore de Oum le dauphin blanc, une bande dessinée populaire pour enfants durant les années 1970 qui faisait la joie de l’interprète et de tous ceux de sa génération, moi y compris. De bons souvenirs en ce triste temps gris d’automne. Soulignons son interprétation passionnée du film Yentl qui en a fait vibrer plus d’un. Une belle matinée offerte avec cœur.

Artiste polyvalent et talentueux en théâtre, en chanson et en comédie musicale

Acteur et chanteur, Patrick Olafson fait sa place dans la communauté culturelle montréalaise depuis près de 15 ans. Diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada en 1993, cet artiste polyvalent et talentueux a foulé les planches de différentes scènes québécoises pour y jouer théâtralement, pour y chanter ou pour s’y produire dans des comédies musicales. C’est d’ailleurs le théâtre musical qui le fera découvrir au grand public, dans des productions d’envergure telles que Jeanne la Pucelle, Grease, Le Petit Prince, Jerusalem – The Musical et Un rendez-vous dans l’irréel. En chanson, il a eu le plaisir de prêter sa voix à quelques dessins animés dont La véritable histoire du Petit Chaperon rouge, Le Roi lion II et La Belle et le Clochard II. Il a travaillé également à la création d’un spectacle, Lyrique, dans lequel il interprétait les plus beaux airs classiques et d’opéra. En 2008, il a créé le groupe Tocadéo, un quatuor vocal à saveur pop-lyrique, avec la complicité de René Lajoie, Dany Laliberté et Benoit Miron.

En terminant, le pianiste Marc-André Cuierrier et Patrick Olafson seront en spectacle à Montréal au Rendez-Vous du Thé, le 29 octobre prochain. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site Internet de Patrick au www.patrickolafson.com.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top