- PUBLICITÉ -
Un premier roman pour Martial Grisé

Martial Grisé et Maryse Pepin, bien heureux de la publication de ce premier ouvrage.

Un premier roman pour Martial Grisé

Seyrawyn

Adepte du jeu Dragons et Donjons depuis 27 ans, auquel il s’adonne encore aujourd’hui toutes les deux semaines, lui-même artisan du cuir et de produits médiévaux, l’Eustachois Martial Grisé est depuis peu l’auteur d’un premier roman écrit en solo dont il a souvent rêvé; un ouvrage qui constitue en fait le début d’une trilogie se déroulant dans un monde inspiré de son propre vécu médiéval, de ce qu’il connaît et aime.

Pour Martial Grisé, la publication de ce premier roman, encore fraîchement imprimé, s’est cependant déroulée quelque peu à l’envers, alors que l’auteur a d’abord mis en marché un produit dérivé, ses fameux œufs de dragon qui, à ce jour, ont trouvé preneur auprès de plus 4 000 dragonniers, âgés de 4 à… 82 ans!

«J’ai créé les œufs de dragon il y a quatre ans. Le concept s’est raffiné au fil des ans, avec la possibilité d’effectuer un choix parmi 10 races de dragons, chacun ayant sa propre personnalité. Puis, se sont ajoutés le serment du dragonnier, les cartes de dragons, la boursette en cuir pour constituer un tout. Le concept a tellement fait d’heureux que la suite logique a été d’écrire les aventures des dragonniers et de leurs précieux alliés», raconte, en entrevue, Martial Grisé à sa résidence de Saint-Eustache, laquelle lui sert autant d’atelier d’artisan que de lieu d’écriture. Sa partenaire et conjointe Maryse Pepin, dont les illustrations ornent la couverture du roman et le site [www.seyrawyn.com], l’accompagne de très près (entre autres au niveau de la révision du texte) depuis que cette aventure de roman s’est mise en branle, il y a de cela presque deux ans.

Les amateurs de l’époque médiévale se rappelleront très certainement que Martial Grisé a collaboré avec Anne Robillard à l’écriture de Privilège de Roi, paru en 2010; un roman style journal de guerre relatant des faits qui s’étaient déroulés 500 ans avant que la saga des Chevaliers d’Émeraude débute. Aussi, M. Grisé est un personnage connu de la communauté médiévale québécoise, lui qui participe chaque année à bon nombre de festivals et évènements rappelant cette époque.

Avec déjà plusieurs éléments en tête, Martial Grisé s’est donc mis à l’écriture de ce roman qui a pour toile de fond l’île fictive d’Arisan, sur laquelle vivent elfes des bois et vikings. Du nombre, il y a les Gardiens de Lönnar protégeant La Source qui renferme une énorme énergie, contre les troupes de leur voisin de l’Est, le roi Arakher. Parmi ces gardiens, on retrouve le jeune Seyrawyn qui donne son nom à cette trilogie. Le premier tome, Seyrawyn: Le conflit des druides, qui fait plus de 620 pages, constitue donc le prélude de cette saga. C’est aussi dans ce premier tome que la distribution des œufs s’effectuera entre les Gardiens.

«Je voulais offrir aux lecteurs un premier roman substantiel, pour qu’il ne se lise pas tout d’un coup. Aussi, c’était important pour nous que cette trilogie soit publiée assez rapidement et qu’elle ne s’étire pas sur plusieurs années. Les tomes 2 et 3 seront donc disponibles en mai et en novembre 2013», d’indiquer l’auteur.

La grande et merveilleuse aventure médiévale entreprise par Martial Grisé et Maryse Pepin, qui seront d’ailleurs au Salon des métiers d’art de Mirabel en fin de semaine prochaine, n’est donc pas sur le point de se terminer, eux qui ont d’autres projets à venir.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top